BFMTV

Les coulisses du communiqué de séparation de François Hollande

Communiqué de presse de François Hollande annonçant sa séparation avec Valérie Trierweiler le 25 janvier 2013.

Communiqué de presse de François Hollande annonçant sa séparation avec Valérie Trierweiler le 25 janvier 2013. - -

BFMTV a pu joindre Sylvie Maligorne, chef du service politique de l'AFP. Elle est à la source de la dépêche d'agence de samedi soir où François Hollande a officialisé sa séparation avec Valérie Trierweiler.

Elle est la personne qui a recueilli en premier les propos du président. Sylvie Maligorne, chef du service politique de l'AFP, a raconté, samedi soir à BFMTV, comment François Hollande l'avait contactée pour donner son communiqué à l'agence de presse. Il l'a appelée sur son téléphone portable et a tout de suite indiqué qu'il s'exprimait à titre personnel et non pas comme chef de l'Etat. Il a indiqué que c'était un moment difficile et douloureux et qu'il annonçait la fin de sa vie commune avec Valérie Trierweiler.

L'évocation "du moment difficile était entre nous, il avait une voix grave, mais je ne vais pas mettre dans une dépêche 'le président a une voix grave' ce qui comptait c'était son message ", a-t-elle précisé.

Interrogée sur le choix qu'a fait le président de la contacter, elle a répondu: "Je connais François Hollande depuis très longtemps, je pouvais espérer qu'il m'appellerait et c'est ce qu'il a fait". La journaliste de l'AFP a indiqué que l'échange avait été bref et que François Hollande n'avait pas évoqué les suites après sa séparation. Sur l'attente autour de sa déclaration, elle a avoué n'avoir "aucune idée de comment il a choisi le timing".

Elise Maillard