BFMTV

Le Président polynésien positif au Covid-19: Emmanuel Macron est-il cas contact?

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron - Lewis Joly

L'Elysée affirme que la distanciation sociale et les gestes barrières ont été respectés pendant la rencontre entre Emmanuel Macron et Edouard Fritch, testé positif au coronavirus.

Si le doute était permis, il a rapidement été balayé par l'Elysée. Ce lundi, la présidence indique à BFMTV qu'Emmanuel Macron, qui a rencontré le président de la Polynésie française Edouard Fritch testé positif au Covdi-19, n'était lui, pas un cas contact.

Distanciation sociale et geste barrière

Jeudi, Edouard Fritch a rencontré le président de la République, avant de reprendre l'avion le lendemain pour Papeete. Il a effectué un prélèvement samedi soir "car il avait un peu de fièvre et des douleurs articulaires". Le résultat s'est révélé "positif" dans la nuit de samedi à dimanche, a indiqué la présidence de Polynésie française dans un communiqué.

"Le haut-commissaire public avait fait savoir que l'on était cas contact lorsqu'il n'y avait pas de masque et qu'on était à proximité. Là, les masques sont présents", souligne notre consultant santé Alain Ducardonnet. "Il est au contact mais la filtration devrait être efficace."

Une analyse confirmée par l'Elysée qui rappelle à BFMTV que "lors de leur entretien, le protocole sanitaire a été respecté: distanciation sociale et gestes barrières".

Des rencontres avec Castex et Lecornu

"Par mesure de précaution et de protection, sa compagne, qui a voyagé à ses côtés, a également été testée et est négative", précisait la présidence de la Polynésie.

Lors de son séjour à Paris, Edouard Fritch a aussi rencontré le Premier ministre Jean Castex et le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu une semaine plus tôt, ainsi que le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, lundi 5 octobre.

Edouard Fritch "avait été déclaré négatif au test RT-PCR effectué à Paris, 3 jours avant son départ", a indiqué son service de communication. C'est lors d'un nouveau test, effectué à Tahiti, qu'il a été déclaré positif. Il a été placé en septaine, un isolement de sept jours. Selon le communiqué, son état n'est "pas préoccupant". Plusieurs ministres de son gouvernement, restés à Tahiti, ont aussi été testés positifs ces derniers jours.

Jérémy Brossard avec E.P