BFMTV

"La France veut que la Grèce reste dans la zone euro", réaffirme François Hollande

François Hollande, lors de se participation au sommet européen, ce mardi.

François Hollande, lors de se participation au sommet européen, ce mardi. - Philippe Wojazer - Pool - AFP

Le sommet consacré à la dette grecque s'est finalement achevée ce mardi sur les coups de 22h30. Sur un statu quo. Au sortir de cette réunion présentée comme celle de la dernière chance, le président de la République, François Hollande, a tenu une conférence de presse.

"Il était nécessaire de rétablir le dialogue", a-t-il averti, en débutant son propos. "Des propositions doivent être faites dès demain matin et précisées", a-t-il dit, après avoir notamment rencontré le dirigeant grec Alexis Tsipras. "La France veut que la Grèce reste dans la zone euro", a-t-il par ailleurs réaffirmé.

Un accord est-il encore possible? "Oui, mais"

"Oui c'est vrai, il n'y a pas eu de décision. Mais un accord est-il encore possible"? a-t-il ensuite demandé. "Je réponds oui, mais, il ne faudra pas qu'il y ait de perte de temps."

"S'il n'y avait pas d'accord dimanche, il y aurait de graves conséquences", a-t-il toutefois prévenu.

Le chef de l'Etat a également confirmé qu'il y aura un nouveau sommet européen, dimanche prochain, comme l'avait annoncé juste avant lui Matteo Renzi, le chef du gouvernement italien.

Jé. M.