BFMTV

Hollande: "la France et l'Allemagne doivent travailler ensemble"

François Holland et Enrico Letta

François Holland et Enrico Letta - -

Les deux pays doivent travailler ensemble quels que soient les dirigeants et les sensibilités de ceux-ci a estimé le chef de l'Etat lors d'un point presse aux côtés du nouveau chef du Conseil italien, Enrico Letta.

François Hollande a estimé mercredi que l'Allemagne et la France devaient "travailler ensemble quelles que soient les conjonctures, les personnalités qui les dirigent et quelles que soient les sensibilités".

"Avec Mme Merkel, nous avons toujours fait prévaloir ce point de vue", a ajouté le président de la République, lors d'une conférence de presse commune avec le nouveau président du Conseil italien Enrico Letta, à l'Elysée.

Par ces mots François Hollande tente une nouvelle fois de sauver la relation franco-allemande mise à mal la semaine passée par un texte socialiste virulent contre Angela Merkel et l'austérité.

Pour le président de la République la version finale du document où les critiques ont été adoucies. "Le texte qui pour moi est le seul qui doit être lu par nos partenaires", c'est celui "qui n'a pas besoin, pour faire prévaloir un point de vue, de mettre en cause un leader en Europe ou un pays en particulier, surtout l'Allemagne", a-t-il insisté

Hollande et Letta, des convergences économiques

Le président du Conseil italien Enrico Letta a lui mis en garde contre "un désastre démocratique" si l'Europe "démoralise les citoyens" et "est une mauvaise mère".

Avec François Hollande, ils ont montré leur unité sur le plan économique et affiché leur unité sur la question cruciale de la croissance.

Pour le nouveau chef du gouvernement italien, "le message le plus important que l'on peut tirer de l'expérience italienne est 'Il faut que l'Europe aide les personnes, il ne faut pas qu'elle frustre les gens'".