BFMTV

Emmanuel Macron va quitter l'Elysée

Emmanuel Macron va quitter l'Elysée, où il est actuellement secrétaire général adjoint chargé des questions économiques.

Emmanuel Macron va quitter l'Elysée, où il est actuellement secrétaire général adjoint chargé des questions économiques. - -

Le secrétaire général adjoint de l'Elysée chargé des questions économiques va quitter ses fonctions mi-juillet, tout comme plusieurs autres conseillers. Un départ qui marque la fin d'une ère pour François Hollande.

Il était "la star" des conseillers de François Hollande, à l'origine notamment du CICE et du pacte de responsabilité: Emmanuel Macron, secrétaire général adjoint de l'Elysée, chargé des questions économiques, va quitter ses fonctions mi-juillet. Il l'a annoncé à François Hollande au début du mois d'avril: pour lui, sa mission est terminée. C'est Laurence Boone, chef économiste de Bank of America, qui est nommée pour le remplacer en tant que conseillère économique.

L'arrivée de Jean-Pierre Jouyet au poste de secrétaire général de l'Elysée a fait perdre de l'influence à Emmanuel Macron auprès de François Hollande. Les deux hommes ont des profils très similaires. De plus, les relations entre le président et son conseiller ont changé à l'occasion du dernier remaniement. Manuel Valls avait proposé son nom pour le poste de ministre des Finances, ce que François Hollande avait refusé, exigeant que tous les ministres aient reçu l'onction des électeurs.

Une volonté de féminisation

Dans le futur, Emmanuel Macron assure qu'il ne prendra pas la tête d'une entreprise française, pour éviter tout conglit d'intérêt. Il va enseigner en Europe, avant de monter sa propre scruture.

Son départ marque la fin d'un cycle, et le début d'un nouveau pour François Hollande. C'est désormais de Matignon et des ministères que va émaner la politique exécutée. Un peu plus de deux ans après son arrivée à l'Elysée et au comble de l'impopularité, le chef de l'Etats s'entoure donc d'une nouvelle équipe avec, selon Jean-Pierre Jouyet, une "volonté de féminisation".

Emmanuel Macron n'est pas le seul à être sur le départ. Si Claude Sérillon, dont le départ avait été annoncé, a démenti être démissionnaire, David Kessler, conseiller culture, quitte lui son poste. Il sera remplacé par Audrey Azoulay, numéro 2 du Centre national du cinéma. Enfin, Thierry Rey, conseiller sport du président, quitte lui aussi ses fonctions. Il sera remplacé le 16 juin par la journaliste de Canal + Nathalie Iannetta, spécialiste du football.

A. K. avec Apolline de Malherbe