BFMTV

Coronavirus, relance, réformes... Ce que Macron compte évoquer durant son interview du 14-Juillet

En cette période sanitaire instable, le président de la République devrait appeler les Français à la plus grande vigilance, mais aussi tracer les grands axes de la fin de son quinquennat.

C'est un nouveau rendez-vous avec les Français. Ce mardi 14 juillet, Emmanuel Macron va renouer avec une tradition abandonnée depuis le début de son quinquennat, celle de l'interview télévisée en ce jour de fête nationale.

Quelques jours seulement après la nomination d'un nouveau gouvernement désormais mené par le fraîchement nommé Premier ministre Jean Castex, cette intervention est importante à bien des égards, alors que s'entame la dernière ligne droite du mandat présidentiel qui s'achève dans 600 jours.

Appel à la vigilance

Selon des informations de BFMTV, c'est Emmanuel Macron lui-même qui a tenu à s'adresser aux Français en ce jour, plus d'un mois après sa dernière allocution, au cours de laquelle il avait annoncé une nouvelle étape de déconfinement.

Dans un contexte sanitaire encore extrêmement tendu, avec une résurgence du virus dans plusieurs départements de France métropolitaine dont la Mayenne et la Gironde, le président de la République devrait dans un premier temps rappeler à quel point la vigilance devrait actuellement rester de mise, avec le respect des gestes barrières, nécessaires afin de limiter la propagation du Covid-19.

Sur le thème sanitaire, devrait également être abordé le thème du Ségur de la Santé, dont les accords ont été signés ce lundi en présence de Jean Castex. Ce dernier prévoit entre autres une augmentation de salaire de 183 euros nets par mois pour tous les professionnels des établissements non lucratifs.

Se "réinventer" et affronter la crise

En ce qui concerne le volet économique, Emmanuel Macron devrait également revenir sur la crise inédite qui devrait toucher de plein fouet le pays dans les semaines à venir. Ainsi, dans un souci de transparence, le président devrait annoncer aux Français une "rentrée difficile" et les prémices d'un plan de relance, qui sera assuré par l'État.

Le locataire de l'Elysée devrait également expliquer de quelle manière il compte se "réinventer" et remettre sur les rails son programme bouleversé par l'épidémie. Dont la réforme des retraites, suspendue au début du confinement mais qu'il depuis a annoncé vouloir finaliser, malgré l'opposition des syndicats comme du patronat, au risque de ressusciter une crise sociale.

Au cours de cette intervention qui devrait durer 45 minutes et qui se tiendra à l'Élysée, Emmanuel Macron se voudra également pédagogue et présentera également des perspectives pour les deux années à venir. Un "chemin", a appris BFMTV, qui devrait passer par un commentaire sur la nouvelle équipe gouvernementale, dont certains choix, dont celui du nouveau ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, sont durement critiqués.

Le Premier ministre Jean Castex prendra lui la parole ce mercredi, à l'occasion de sa déclaration de politique générale devant l'Assemblée nationale.

https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV