BFMTV

CAFE POLITIQUE - Les astuces de Hollande et Sapin

Retrouvez chaque jour le Café politique.

Retrouvez chaque jour le Café politique. - -

Chaque matin, BFMTV.com sélectionne pour vous le meilleur de l'actualité politique. Au menu ce vendredi: les astuces de Hollande et Sapin sur les chiffres du chômage, Fabius globe-trotter, NKM et Borloo se rabibochent pour Noël et Valls interpellé sur les Femen.

>Chiffres du chômage: pour Hollande, il suffit de dézoomer #astuce

François Hollande a bien perdu son "pari" d'"inverser" la courbe du chômage ce mois-ci: le nombre des demandeurs d'emploi sans activité est reparti à la hausse en novembre, à un niveau record. Mais François Hollande est intimement convaincu que ça va mieux. Et pour cela, il a trouvé une astuce, nous raconte Apolline de Malherbe sur le plateau de BFMTV:

"Il a dézoomé. On ne regarde plus un mois, mais deux mois, et on fait la moyenne des deux. Et comme ça, ça va nettement mieux."

Hollande a trouvé l'astuce: il "dézoome" la courbe! Pas vraiment de la triche, mais un jeu d'optique... Mon édito: http://t.co/BBwEGQkrvR
— Apolline De Malherbe (@apollineWakeUp) December 27, 2013

Michel Sapin avait déjà utilisé cette figure de style pour justifier que "oui, le chômage recule". Il suffit de compter par trimestre.

Voici ce que déclarait le ministre du Travail: "Au delà de ces chiffres au mois le mois, ce qui est clair c'est que cette année 2013, nous avons pu arrêter la hausse du chômage, faire diminuer cette hausse. Et nous avons pu au quatrième trimestre de cette année inverser le sens des choses, inverser la courbe du chômage."

> En 2013, Fabius a fait 12,5 fois le tour du monde

501.521 km parcourus en 2013, c'est un record pour le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, dont la fonction est de représenter la France dans le monde. C'est ce qu'a calculé ce vendredi Le Parisien, ajoutant que cela correspond à 12,5 tours du globe ou 601 allers-retours Lille-Marseille.

L'année dernière, le patron du Quai d'Orsay avait tout de même parcouru 440.000 kilomètres, mais en moins de temps: il avait été nommé dans le premier gouvernement… le 16 mai 2012.

> NKM-Borloo et la magie de Noël

La veille de Noël, croit savoir Le Parisien, c'est autour d'un petit déjeuner que Nathalie Kosciusko-Morizet et Jean-Louis Borloo se sont rabibochés, après la grosse colère que le président de l'UDI avait piquée contre la tête de liste UMP aux municipales à Paris à qui il reprochait de ne pas respecter l'accord UMP-UDI-Modem. Jean-Louis Borloo a obtenu que son parti ait une seconde tête de liste à Paris : c'est Edith Gallois qui sera numéro dans le XIIIe.

Evidemment, cela se fait au détriment du MoDem: Edith Gallois a obtenu gain de cause dans le cadre des discussions qui ont repris mardi entre l'UMP et l'UDI, et non la candidate MoDem Fadila Mehal, comme l'avait pourtant annoncé samedi l'équipe de NKM.

> Une députée UMP interpelle Manuel Valls sur les Femen

Qui finance les Femen? C'est la question que la députée UMP Valérie Boyer a posé sur son blog. Une question repérée par LeLab ce jeudi, exhortant le ministre de l'Intérieur Manuel Valls à fournir des éclaircissements au sujet des soutiens financiers du mouvement féministe, dirigée par l'ukrainienne Inna Shevchenko. "Madame Valérie Boyer demande (…) à Monsieur le Ministre de l'Intérieur de bien vouloir indiquer aux Français les modes de financement de l'association Femen, la nature des revenus de leurs membres notamment les éventuelles prestations sociales qui leur sont octroyées" est-il écrit.

Dénonçant "une opacité de ses origines" de "ses motivations profondes" et de "ses origines", Valérie Boyer demande notamment à Manuel Valls de confirmer les allégations selon lesquelles "des collectivités locales telles la Mairie de Paris" accordent des "subventions et aides en nature".

Caroline Piquet