BFMTV

Arts premiers: Hollande rend hommage à Chirac, créateur du Musée du Quai Branly

Dix ans après sa création, le musée du Quai Branly à Paris porte désormais le nom de l'ancien Président Jacques Chirac, son fondateur. Un hommage lui a été rendu par François Hollande et ses proches ce lundi. Mais sans la présence du principal concerné.

François Hollande a rendu ce lundi un vibrant hommage à Jacques Chirac, créateur du musée du Quai Branly à Paris, consacré aux Arts premiers, qui porte désormais le nom de l'ancien Président.

"Il était légitime qu'à l'occasion du 10e anniversaire de cet extraordinaire musée, un hommage soit rendu à son fondateur", a déclaré le chef de l'État, inaugurant l'exposition "Jacques Chirac ou le dialogue des cultures".

Si le principal concerné était absent, toute la "chiraquie" était présente à l'instar de son épouse Bernadette, sa fille Claude, son petit-fils Martin Rey-Chirac qui a lui aussi rendu hommage à son grand-père.

"Je considère ce musée comme un cadeau qu'il nous fait, à nous et à tous les peuples. Je suis fier de mon grand-père, de ses idéaux et je suis aussi fier qu'il soit parvenu à réaliser son rêve de jeune homme malgré toutes ses responsabilités", a-t-il témoigné à son grand-père.

Etaient également présents l'ancien Premier ministre Alain Juppé, les anciens ministres de la Culture Jean-Jacques Aillagon, Renaud Donnedieu de Vabres, Philippe Douste-Blazy, Jacques Toubon, ainsi que François Baroin, Christine Albanel, Rama Yade, Line Renaud...

Chirac s'y rendra… une prochaine fois

L'absence du principal concerné n'a pas étonné grand monde. Au 20h de France 2 samedi soir, sa fille Claude Chirac avait déjà averti qu'il ne serait probablement pas là pour l'inauguration en raison de son état de santé. "Mais il va le mieux possible", avait-elle enchaîné, assurant que l'ancien président se rendra au musée, "c'est certain".

Pour l'ancien chef d'État, la naissance de ce musée fut un "long combat". Il fallut "convaincre les conservateurs des musées français, notamment du Louvre, de la nécessité d'ouvrir les musées aux Arts premiers. Comment le Louvre aurait-il pu rester un grand musée s'il ignorait les arts de 70% de la population mondiale? Telle était l'évidence proclamée par Jacques Chirac", a rappelé François Hollande.

En dix ans, le musée du Quai Branly a reçu 14 millions de visiteurs et sa collection rassemble "plus d'un million de pièces".

V.R. avec AFP