BFMTV

1er Mai: Macron condamne "avec une absolue fermeté" les violences en marge du cortège parisien

Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron. - AFP

Le chef de l'Etat, en déplacement en Australie, a condamné sur Twitter les violences survenues en marge du défilé syndical du 1er Mai, à Paris.

Emmanuel Macron a condamné mardi "avec une absolue fermeté les violences qui ont eu lieu aujourd'hui et qui ont dévoyé les cortèges du 1er mai", dans un message sur twitter.

"Tout sera fait pour que leurs auteurs soient identifiés et tenus responsables de leurs actes", a ajouté le président alors que de violents incidents ont terni la manifestation syndicale de ce mardi à Paris.

Les violences "seront condamnées", avertit Collomb

Quelques instants avant le président de la République, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb avait déclaré, depuis la préfecture de police de Paris, que ces faits de violences "sont condamnables et seront condamnés".

"Celles et ceux qui pensent pouvoir mettre la violence dans notre pays seront poursuivis. Nous ne pouvons accepter qu'un certain nombre de personnes prônent des appels à la violence, à la casse. Deux cents personnes ont été appréhendées, elles seront poursuivies", a averti Gérard Collomb. 

Adrienne Sigel avec AFP