BFMTV

Voter LR, "la seule façon de mettre en marche une dynamique d'alternance" pour Fillon

François Fillon est revenu jeudi soir sur BFMTV sur les scores du Front national au premier tour des élections régionales et l'importance, selon lui, de faire barrage au FN pour l'empêcher de diriger une région dimanche prochain. "C’est un échec pour la France toute entière, mais c’est surtout un échec pour le gouvernement, constate l'ancien Premier ministre. On est arrivé à un niveau de vote FN et un niveau d’abstention (…) qui ne s’est jamais produit auparavant." "C’est François Hollande qui porte une grande part de responsabilité", renchérit-il.

Interrogé sur le maintien des listes Les Républicains, et même quand celles-ci sont arrivées troisième, François Fillon a assuré q'"il n'y avait aucune raison de se retirer". Avant de lancer un appel aux électeurs:

"Le vote pour le FN est un vote mauvais pour la France, scande-t-il. Voter pour le FN, c’est voter pour un parti qui a toujours méprisé le général de Gaulle et répété que les chambres à gaz étaient un détail de l’Histoire. Ça ne me permet pas de dire que le vote pour le FN est un vote tout à fait anodin."

Pour l'actuel député de Paris, "la France a besoin de réformes radicales, de changements très profonds mais pas ceux que propose le Front national". Une seule alternative s'imposerait alors aux électeurs dimanche: voter pour les candidats Les Républicains: "C’est la seule façon de mettre en marche un dynamique d’alternance, il n’y en a pas avec le FN et encore moins si la gauche est au pouvoir."

Reste à savoir si le parti de la droite arrivera uni lors des prochaines échéances électorales. Alors que Christian Jacob évoque une possible avancée de la date de la primaire à droite, François Fillon est plus réticent. "Ces primaires doivent être organisées dans des conditions exemplaires, répète-t-il. Je ne me sentirais pas concerné par des primaires organisées dans des conditions brouillonnes."

J.C.