BFMTV

Régionales: l'ancien pilote de F1 Jean-Pierre Jarier s'allie à Marion Maréchal Le Pen

Marion Maréchal-Le Pen en conférence de presse le 17 mars 2015

Marion Maréchal-Le Pen en conférence de presse le 17 mars 2015 - Anne-Christine Poujoulat - AFP

Surnommé "Godasse de plomb" au cours de sa carrière au sommet du sport automobile, l'ancien coureur automobile explique toutefois ne pas être particulièrement du FN, puisqu'il souhaite simplement s'occuper de "sécurité routière".

Marion Maréchal-Le Pen a recruté à ses côtés en vue des régionales de la fin 2015 en Provence-Alpes-Côte-d'Azur l’ancien pilote de Formule 1, Jean-Pierre Jarier, révèle Le Monde qui pointe aussi que dans la région les sports mécaniques sont appréciés puisque son principal adversaire, Christian Estrosi, est fan de moto. Ainsi, l'annonce doit se faire en marge de la course sur deux roues du Bol d'or, organisée dans le Var cette année sur le circuit Paul-Ricard du Castellet.

Monsieur "sécurité routière"

Jean-Pierre Jarier a piloté près de 134 Grand prix de Formule 1 durant sa carrière entre 1970 et 1983. Surnommé "Godasse de plomb", Jean-Pierre Jarier a fini trois fois sur le podium et réalisé trois pole positions au cours de sa carrière en F1. Sans surprise, en cas de victoire de Marion Maréchal-Le Pen et du FN, il sera le "monsieur sécurité routière" de la majorité.

Néanmoins, "je ne suis pas plus au FN qu’à un autre parti! Je suis pour l’euro, pour l’Europe, explique-t-il au Monde. Mais "si on me demande de m’occuper de sécurité routière, je le fais. C’est mon métier! J’accepterai avec n’importe qui!" 

Son arrivée dans l'équipe de la tête de liste FN pour les régionales en Paca devait être officiellement annoncée lors d'une conférence de presse organisée ce vendredi après-midi au Castellet, dans le Var, où sera donné samedi le départ du 79e Bol d'Or, une course moto de 24 heures.

Jean-Pierre Jarier lors de sa carrière en F1, dans les années 70:

AFP
AFP © -
S.A.