BFMTV

Régionales: comment se répartissent les sièges après le second tour?

L'Hémicylcle du Conseil régional d'Ile-de-France (illustration)

L'Hémicylcle du Conseil régional d'Ile-de-France (illustration) - François Guillot - AFP

Derrière la prime majoritaire qui attribue d'office à la liste arrivée en tête du second tour 25% des sièges, le mode de répartition des 75% restants se fait à la proportionnelle des suffrages exprimés et des territoires. 

Au soir du second tour des élections régionales, la liste arrivée en tête, même si elle ne bénéficie pas de 50% des voix dans le cas de triangulaires, profite de ce que l'on appelle la prime majoritaire. C'est à dire qu'elle récupère d'office 25% des sièges à pourvoir.

Les autres sièges sont répartis entre toutes les listes ayant recueilli plus de 5% des suffrages exprimés, selon la règle de la plus forte moyenne. Le score régional d'une liste détermine son nombre d'élus au Conseil régional.

Mais les scores des départements composant la région décideront de la répartition départementale des sièges de ses conseillers régionaux. En clair, les postes des conseillers régionaux doivent représenter équitablement le territoire comme le nombre de voix obtenues. Les sièges sont donc attribués à la proportionnelle. 

Méthode de calcul

Si une assemblée compte 100 sièges, 25 vont au gagnant du second tour. Ensuite les trois listes, dans l'hypothèse d'une triangulaire, se répartissent ainsi les 75 autres sièges sur une base de 100.000 suffrages exprimés.

On divise les 100.000 voix par le nombre de siège restant (75) ce qui donne 1333. Ensuite on divise le nombre de voix par liste par ce chiffres. Si liste 1 a 51.000 voix, la liste 2 31.000 et la liste 3 18.000 on obtient respectivement 38, 23 et 13 élus. Soit 74. L'élu restant est attribué à la liste majoritaire qui totalise donc 25 plus 39 conseillers régionaux, soit 64 sur 100.

A l'issue du second tour des élections régionales les 1.757 conseillers régionaux, tout juste élus devront élire les présidents des 13 nouvelles régions pour une durée de six ans. Mais en raison de ce redécoupage administratif de la France, le calendrier entre les régions diverge. Les votes auront lieu soit le vendredi 18 décembre ou la 4 janvier selon que la région change ou non.

> Retrouvez les résultats du second tour des résultats régionales 2015 sur BFMTV.com

S.A.