BFMTV

REPORT-O-METRE - Testez l'influence des reports de voix sur le résultat du second tour

Emmanuel Macron et Marine Le Pen, qualifiés pour le second tour de l'élection présidentielle.

Emmanuel Macron et Marine Le Pen, qualifiés pour le second tour de l'élection présidentielle. - AFP

REPORT-O-METRE - Les deux finalistes de la présidentielle comptent sur les reports de voix des candidats éliminés au premier tour pour être élus. Dans quelle configuration Marine Le Pen ou Emmanuel Macron pourraient-ils l’emporter? BFMTV.com vous propose un outil pour simuler le second tour de l’élection présidentielle, en fonction de ces reports de voix et de l’abstention. Testez vos hypothèses.

C’est la grande inconnue du second tour. Comment vont voter les électeurs des neuf candidats écartés au premier tour? Et comment vont se comporter les abstentionnistes? Si certains des candidats battus dimanche 23 avril ont donné des consignes de vote, d'autres ont préféré garder le silence.

Selon les derniers sondages, une partie des électeurs de François Fillon et de Nicolas Dupont-Aignan pourraient choisir le Front national. Tout comme une partie, plus réduite, des électeurs de Jean-Luc Mélenchon. Quel serait aussi l’impact d’une forte abstention?

Pour mesurer toutes ces hypothèses, BFMTV.com vous propose un outil qui va vous permettre de simuler l’élection du 7 mai. Indiquez les reports de voix pour chacun des candidats et visualisez le résultat en direct.

Que disent les sondages?

Selon le dernier sondage Elabe, 75% des électeurs de Benoît Hamon vont reporter leurs voix sur Emmanuel Macron au second tour, 53% de ceux de Jean-Luc Mélenchon, 49% de ceux de François Fillon, et de façon plus anecdotique, 2% des électeurs de Marine Le Pen. La candidate frontiste, elle, puise ses réserves chez François Fillon (28% de ses électeurs vont voter pour elle), chez Jean-Luc Mélenchon (16%), et dans une moindre mesure chez Benoît Hamon (6%).

Cependant, ce sondage n’a pas interrogé les électeurs des autres candidats. Ils pourraient pourtant peser dans la balance. Dans le dernier sondage Cevipof, 31% des partisans de Nicolas Dupont-Aignan indiquaient Marine Le Pen comme second choix. Debout la France a totalisé 1,7 million de voix lors du premier tour. 

Dernière inconnue: le potentiel vote des abstentionnistes du premier tour, au nombre de 10,6 millions. Une participation importante de leur part en faveur de l’un ou de l’autre candidat finaliste pourrait bien faire basculer le sort de cette élection. 

Emeline Gaube