BFMTV
en direct

Emmanuel Macron titulaire avec le Variétés Club de France contre une équipe de soignants

La campagne pour l'investiture LR prend son envol ce jeudi avec le premier meeting de Xavier Bertrand. De son côté, le chef de l'Etat est en visite sur le chantier du village olympique, avant de partir à Poissy où il disputera un match de football avec le Variétés Club de France.

Ce live est désormais clos

C'est la fin de ce direct consacré à l'actualité politique de ce jeudi. Merci de nous avoir suivi sur BFMTV.com.

Anne Hidalgo officiellement investie par le Parti socialiste pour la présidentielle

La maire de Paris a été officiellement investie par le Parti socialiste pour l'élection présidentielle de 2022.

Emmanuel Macron a égalisé sur pénalty

Au bout d'une dizaine de minutes de jeu, la président de la République a inscrit un pénalty qui a permis à son équipe d'égaliser.

Le coup d'envoi a été donné

Il était un peu après 17h30 lorsque le ballon a commencé à rouler sur le terrain du stade de Poissy. Emmanuel Macron est bien titulaire au milieude terrain en compagnie de l'ancien entraîneur de l'OL Rudi Garcia.

Emmanuel Macron sur le terrain de Poissy
Emmanuel Macron sur le terrain de Poissy © BFMTV

Emmanuel Macron mouille le maillot pour l'association Pièces Jaunes

A quelques minutes du début d'un match de football à Poissy pour lequel il doit être aligné au poste de milieu défensif au sein de l'équipe du Variétés Club de France, Emmanuel Macron prend les dernières consignes dans les vestiaires.

Emmanuel Macron dans les vestiaires du stade de Poissy
Emmanuel Macron dans les vestiaires du stade de Poissy © BFMTV

Avec d'anciens professionnels du football et d'autres personnalités, le président de la République affrontera une équipe composée de membres du personnel hospitalier du CHU de Poissy.

Poutou affirme que "la police tue", Gérard Darmanin dépose plainte

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé qu'il allait déposer plainte contre le candidat à la présidentielle Philippe Poutou (NPA). Ce dernier a affirmé ce mercredi qu'une "quinzaine de jeunes (étaient) tués par la police annuellement" sur France info.

"Steve à Nantes, à Marseille pendant une manif des Gilets jaunes une dame qui fermait ses volets, Rémi Fraisse il y a quelques années... Il faudrait voir les chiffres précisément mais dans les quartiers populaires c'est une quinzaine de jeunes qui sont tués par la police annuellement", a encore estimé le conseiller municipal de Bordeaux.

Marine Le Pen "continuera à faire de la politique" même en cas d'échec en 2022

Marine Le Pen, candidate à la présidentielle pour la troisième fois, a affirmé ce jeudi qu'elle "continuerait à faire de la politique" même si elle n'était pas élue à l'Elysée en avril 2022.

La candidate du Rassemblement national a expliqué sur RTL qu'elle "ne préparait pas (sa) reconversion" après avoir passé un diplôme d'éleveuse de chats, sa "passion".

"J'aurai toujours mes chats quand je serai présidente de la République. Et si jamais je ne suis pas élue, je continuerai à faire de la politique et j'aurai toujours mes chats".

L'ancienne avocate, 53 ans, a aussi précisé être toujours "en capacité de (se) réinscrire au barreau si (elle) le souhaitait". Marine Le Pen est "convaincue d'être la mieux placée" dans la course à l'Elysée, alors qu'elle est talonnée dans les sondages par Eric Zemmour, qui n'a pas encore présenté sa candidature. "Je peux et je vais gagner cette élection présidentielle", a-t-elle assuré.

"Il faudra toucher aux taxes" affirme Bayrou face à la flambée des prix des carburants

Le Haut-Commissaire au Plan et patron du MoDem est revenu sur la question des énergies, alors que le nucléaire est devenu un véritable thème de campagne et que les coûts du gaz, de l'électricité ou de l'essence, augmentent pour le porte-monnaie des Français.

"Je suis absolument certain que si cette situation se poursuit, alors il faudra toucher aux taxes" affirme François Bayrou, alors que les prix des carburants sont au plus haut, et que le gouvernement réfléchit à des aides,

Pro-nucléaire

Sur la question du nucléaire, le patron du MoDem détaille à nouveau la position du gouvernement. "Il faut se doter de moyens de produire l'électricité qui ne polluent pas. Le seul moyen, c'est la production d'électricité nucléaire", a-t-il affirmé.

"Nous sommes le pays du monde qui émet le moins de gaz à effet de serre pour produit son électricité", a insisté Bayrou, face à la journaliste Elizabeth Martichoux lui rétorquant "car nous sommes les champions du nucléaire".

Il confirme que les mini réacteurs (SMR), mis en avant par Emmanuel Macron dans son plan France 2030 seront de la partie, mais "pas seulement", laissant entendre que de nouvelles propositions sur le nucléaire sont attendues dans "les deux ans" à venir.

Le principe d'une réforme des retraites à 67 ans "risque de heurter" répond Bayrou à Philippe

Le Haut-Commissaire au Plan et patron du MoDem a taclé la proposition d'Edouard Philippe de placer l'âge de la retraite à 67 ans. "Cela ne me paraît pas une idée en phase avec ce qu’est la société française, a-t-il soutenu sur LCI.

Et de citer "les gens du bâtiments", "ceux qui ramassent les poubelles". "Elle risque de heurter" avertit Bayrou.

Avant d'ajouter un défaut de fond de la réforme, selon lui. "C’est une vue de l’esprit, la plupart de ceux qui seraient concernés par cette éventuelle mesure seront au chômage", avance-t-il, évoquant la difficulté des seniors de trouver un travail.

Pour autant, il refuse d'attaquer frontaclement la création du parti d'Edouard Philippe, qui compte apporter des voix à l'aile droite du macronisme pour 2022. "Tous ceux qui veulent apporter cette pierre à l’édifice sont les bienvenues", s'est-il contenté de répondre.

Bertrand propose une prime "de 2000 euros pour ceux qui travaillent à temps plein"

Sur France Bleu Provence, le candidat au Congrès des Républicains a développé une mesure qu'il propose : "une prime pour ceux qui travaillent à temps plein de 2000 euros" qui évoluera en fonction des revenus. Une mesure qui coûtera "5 milliards par an", "et non pas 100 milliards", se défend-il.

Cette prime correspondra à "1500 euros net par mois pour quelqu’un qui est au smic à temps complet, elle pourra aller jusqu’à 2000", détaille Xavier Bertrand. Il assure penser aux "Gilets Jaunes", aux "commerçants, artisans, qui gagnent moins de 2000 euros par mois."

La fin des 35 heures

Celui qui place "le travail" comme l'un de ses principaux piliers, propose également de pouvoir "travailler davantage plus de 35 heures." "Le travail c’est pas un gâteau qui se partage" croit-il savoir, alors que d'autres candidats, de la socialiste Anne Hidalgo, en passant par l'écologiste Yannick Jadot ou encore l'insoumis Jean-Luc Mélenchon.

Pour faciliter cette mesure, il promet d'exempter les entreprises de charges sur ces heures supplémentaires.

Bertrand propose une prime "de 2000 euros pour ceux qui travaillent à temps plein"

Sur France Bleu Provence, le candidat au Congrès des Républicains a développé une mesure qu'il propose : "une prime pour ceux qui travaillent à temps plein de 2000 euros" qui évoluera en fonction des revenus. Une mesure qui coûtera "5 milliards par an", "et non pas 100 milliards", se défend-il.

Cette prime correspondra à "1500 euros net par mois pour quelqu’un qui est au smic à temps complet, elle pourra aller jusqu’à 2000", détaille Xavier Bertrand. Il assure penser aux "Gilets Jaunes", aux "commerçants, artisans, qui gagnent moins de 2000 euros par mois."

La fin des 35 heures

Celui qui place "le travail" comme l'un de ses principaux piliers, propose également de pouvoir "travailler davantage plus de 35 heures." "Le travail c’est pas un gâteau qui se partage" croit-il savoir, alors que d'autres candidats, de la socialiste Anne Hidalgo, en passant par l'écologiste Yannick Jadot ou encore l'insoumis Jean-Luc Mélenchon.

Pour faciliter cette mesure, il promet d'exempter les entreprises de charges sur ces heures supplémentaires.

Hommage à Samuel Paty: les perturbations de la minute de silence "seront sanctionnées"

Sur BFMTV-RMC ce jeudi matin, le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer livre quelques éléments sur l'hommage au professeur assassiné qui sera rendu ce vendredi dans tous les établissements scolaires.

"Une minute de silence se tiendra en fin d'après-midi vendredi", indique-t-il, précisant que les éventuelles perturbations de ce temps de silence "seront sanctionnées".

Montebourg juge que la gauche "a abandonné les classes populaires"

Invité de Sud Radio ce jeudi, Arnaud Montebourg assure défendre "des propositions nouvelles, qui n'existent pas dans les partis politiques".

"Je suis un entrepreneur, je suis un homme de gauche", a poursuivi le candidat à la présidentielle, qui rejette une alliance avec Anne Hidalgo et se dit notamment contre la réduction du temps de travail ou encore l'instauration d'un revenu universel.

"Je pense qu'il ne faut pas reprendre ce chemin-là, en revanche la question des salaires est posée", a détaillé l'ancien ministre de l'Economie de François Hollande, qui juge que la gauche "a abandonné les classes populaires, notamment en raison de sa politique fiscale".

Xavier Bertrand promet de "faire la transition écologique" en tenant "compte des classes moyennes"

"La transition écologique je vais la faire" promet le président de la région Hauts-de-France. Mais pas "sans tenir compte des classes moyennes et des salariés", insiste-t-il.

Le candidat à l'investiture des LR se prononce contre "les décisions prises par Bruxelles, comme dire en 2035, il n’y aura pas de voitures thermiques." Lui avance 2040, pour lutter contre ce qu'il appelle "la casse sociale".

Avant d'égratigner Emmanuel Macron "Je suis pour le nucléaire. Le président, lui, est celui qui a décidé de fermer Fessenheim, faut pas nous prendre pour des imbéciles", fustige-t-il.

Bertrand : "je prône une république des territoires"

Le président des Hauts-de-France, désormais candidat à l'investiture des LR, réclame "une république des territoires", interrogé sur France Bleu Provence.

Il est à Marseille, où Emmanuel Macron, qui avait promis en septembre dernier le versement d’un milliard d’euros, se rendra demain. " Je tiendrai cette promesse", affirme Xavier Bertrand. "Pourquoi attendre six mois avant l’élection présidentielle ?" s'interroge celui qui déplore la gestion de la catastrophe de la rue d'Aubagne ou des transports.

Le candidat au Congrès des LR qui se tiendra le 4 décembre prône de "tout accélérer (en France, ndlr) que les projets n’aillent pas à la vitesse d’un escargot." Il exige des procédures "raccourcies", "simplifiées", pour lutter contre ce qu'il appelle un "mal français."

Marine Le Pen "ira jusqu'au bout" de la présidentielle

Talonnée dans les sondages par Eric Zemmour, Marine Le Pen est revenue sur les propos de Marion Maréchal.

"Ce qui est sûr, c'est que peut-être faudra-t-il se poser la question à un moment donné de savoir qui est le mieux placé", a estimé l'ancienne députée sur CNEWS le 10 octobre dernier.

"J'irai jusqu'au bout. (...) Je suis convaincue d'être la mieux placée. La course des petits chevaux qui amuse beaucoup les journalistes ne veut rien dire. Depuis 4 ans, pas 4 semaines, je suis toujours au second tour", lui répond la candidate du RN ce matin sur RTL.

"Il faut supprimer le pass sanitaire" pour Marine Le Pen

Interviewée ce matin sur RTL, Marine Le Pen s'est opposée à l'éventuelle prolongation du pass sanitaire jusqu'au 31 juillet, présentée dans un projet de loi hier en Conseil des ministres.

"L'épidemie est à un taux d'incidence de 50 pour 100 000 habitants. Il est temps de supprimer le pass sanitaire", a estimé la candidate du RN.

Jean-Michel Blanquer invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV-RMC

Le ministre de l'éEducation Jean-Michel Blanquer sera l'invité de Jean-Jacques Bourdin ce jeudi à 8h30 sur BFMTV-RMC.

Le programme des autres matinales :

7h30 FRANCE BLEU BOURGOGNE : Valérie Pécresse

7h35 FRANCE2 : Marlène Schiappa

7h40-9h RTL : Marine Le Pen

8h PUBLIC SENAT : Aurélien Pradié

8h10 FRANCE BLEU PROVENCE : Xavier Bertrand

8h15 EUROPE1 : Elisabeth Borne

8h15 SUD RADIO : Arnaud Montebourg

8h15 CNEWS : Fabien Roussel

8h20 FRANCE24 : Aurore Bergé

8h30 FRANCE INFO : Alexis Corbière

8h30 LCI : François Bayrou

9h-10h30 CNEWS : Eric Zemmour

Emmanuel Macron chausse les crampons

Le chef de l'Etat enfilera ce jeudi le maillot du Variétés Club de France pour un match célébrant les 100 ans du club. Il souhaitait disputer l'intégralité du match, mais il n'en jouera finalement que la première mi-temps.

Auparavant, Emmanuel Macron aura visité le chantier du futur village olympique à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis.

Premier meeting de campagne pour Xavier Bertrand

La course à l'investiture LR prend une nouvelle dimension ce jeudi avec le premier meeting de Xavier Bertrand dans l'Ain, à moins de deux mois du congrès qui désignera le candidat de la droite.

De son côté, Valérie Pécresse sera en visite à Dijon, où elle tiendra une réunion publique avec les sympathisants et adhérents LR en fin de journée.

Enfin, Michel Barnier sera en déplacement dans les Bouches-du-Rhône, à Marseille d'abord pour le congrès des pompiers, puis à Chateaurenard où il animera une réunion publique en début de soirée.

Bonjour à tous !

Bienvenue dans ce live consacré à l'actualité politique de ce jeudi 14 octobre.

François de La Taille