BFMTV

2022: Bardella appelle Zemmour à ne pas "diviser le camp des nationaux" pour éviter que Macron ne l'emporte

Jordan Bardella sur BFMTV le 27 septembre 2021

Jordan Bardella sur BFMTV le 27 septembre 2021 - BFMTV

Jordan Bardella a affirmé, ce lundi soir sur BFMTV, qu'Éric Zemmour était candidat "dans son intérêt, tandis que Marine Le Pen est selon lui candidate pour servir la France".

Interviewé sur BFMTV, Jordan Bardella, le président par intérim du Rassemblement national a tenu à marquer ses distances avec une probable candidature d'Éric Zemmour à la présidentielle.

"Éric Zemmour n'est pas pour l'instant candidat. Il a dit qu'il se déclarerait quand ce serait son intérêt. De quel intérêt parle-t-il? Marine Le Pen n'est pas candidate par intérêt personnel. Elle est candidate pour servir la France", a estimé le député européen.

Alors que le polémiste est en pleine tournée promotionnelle pour son dernier livre, le lieutenant de la candidate RN a tenté de le discréditer.

Marine Le Pen, "la seule capable" de gagner

"Il met des mots sur les problèmes des Français. Nous, nous avons des propositions. (...) Il passe plus de temps à taper sur Marine Le Pen que sur Emmanuel Macron. (...) Le seul à sortir le champagne quand il voit le camp national se diviser, c'est Emmanuel Macron. Notre devoir est de nous rassembler (...) C'est la seule capable de faire gagner le camp des nationaux", a avancé l'élu.

Enfin, il a affirmé ne pas croire qu'Éric Zemmour finira par se présenter à la présidentielle.

"On nous disait qu'aux Européennes, il y aurait une liste des gilets jaunes à 13%, on a gagné les européennes. (...) Il ne pourra pas diviser le camp des nationaux", a continué Jordan Bardella.

Si le RN se garde bien pour l'instant d'afficher des divisions face à la possible candidature de l'écrivain, les Républicains, eux, s'entredéchirent par média interposé.

Marie-Pierre Bourgeois