BFMTV

Pour ou contre l’Anneau des sciences: que veulent les candidats à la métropole de Lyon ?

Le projet de l'Anneau des sciences doit en théorie boucler le périphérique lyonnais.

Le projet de l'Anneau des sciences doit en théorie boucler le périphérique lyonnais. - JEFF PACHOUD / AFP

L'autoroute souterraine prévue dans l'ouest de la métropole devait permettre de boucler le périphérique. Sa construction est devenu un enjeu majeur de la prochaine élection métropolitaine.

Verra-t-il enfin le jour ? Prévu depuis des années, le projet de l'Anneau des sciences, autoroute souterraine à l'ouest de la Métropole pour boucler le périphérique, n'a de cesse d'être repoussé. Sa construction est devenue une des questions centrales de la campagne des élections métropolitaines. BFM Lyon fait le point sur la position des candidats. 

Cette autoroute souterraine à 90% - soit 12,9 km de tunnels - doit permettre en théorie de boucler le périphérique lyonnais en reliant la porte du Valvert jusqu’à Saint-Fons, dans l’ouest de Lyon.

Mais les opposants critiquent son coût et l'impact écologique de cette infrastructure avec un accroissement du trafic routier. Pour ses partisans, il doit permettre de désengorger la ville de Lyon en sortant "l'autoroute de la ville". 

Pour l'instant, une enquête publique est prévue pour 2021, selon le site de la Métropole, qui prévoit une fin des travaux à l'horizon 2030.

Louis Tanca avec Benjamin Rieth