BFMTV

Pour Castaner, Gérard Collomb se "perd dans le champ politique" en s'alliant avec la droite

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner.

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. - AFP

En s'alliant avec Les Républicains en vue du second tour des élections municipales et métropolitaines, Gérard Collomb "se perd", juge le ministre de l'Intérieur.

Le maire de Lyon Gérard Collomb a fait le choix de s'allier avec la droite en vue du second tour des élections municipales et métropolitaines. Une alliance décidée alors que l'ancien ministre d'Emmanuel Macron est arrivé en quatrième position au premier tour des métropolitaines et qui le conduit à s'effacer au profit du candidat LR François-Noël Buffet. Un acte de trahison pour En marche dont il était un pilier?

"Il a perdu les élections municipales au premier tour et je trouve que ce choix politique le perd dans le champ politique. Dans cette attitude, il se perd lui-même", commente ce vendredi sur RTL le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner. 

"Je sais ce que Gérard Collomb a apporté à la République en marche, je sais aussi ce qu’il a apporté à Lyon et je considère que cette situation en politique est une mauvaise nouvelle pour lui comme pour nous", ajoute-t-il. 

Jeudi soir, le patron de LaREM Stanislas Guérini estimait de son côté que Gérard Collomb avait franchi "une ligne rouge" en choisissant de s'allier avec Les Républicains "avec la bénéfiction de Laurent Wauquiez". 

Carole Blanchard