BFMTV

Paris sans voiture? "C'est ce vers quoi on va", assure Anne Hidalgo

Candidate à sa réélection, Anne Hidalgo a réaffirmé ce lundi sur BFMTV et RMC sa volonté de diminuer la place de la voiture dans Paris.

Peut-on imaginer un Paris sans voiture dans quelques années? "C'est ce vers quoi on va", affirme ce lundi Anne Hidalgo, sur BFMTV et RMC. La maire de Paris a officiellement déclaré sa candidature à sa réélection ce week-end, avançant un certain nombre de propositions visant à diminuer la place de la voiture dans la capitale.

"Ce qu'il faut c'est que toutes celles et ceux qui peuvent se passer d'un véhicule personnel puissent s'en passer en ayant des alternatives", explique-t-elle.

Dans le centre de Paris, qu'elle souhaite piétonniser, "il y aura une navette électrique qui permettra de relier différents points du centre de Paris pour que les habitants, les visiteurs, puissent se déplacer à l'intérieur de ce centre", précise-t-elle. 

Transformations de l'Etoile et de la Concorde

Le secteur des Champs-Élysées sera aussi concerné par une réduction de la voiture, si Anne Hidalgo est réélue. 

"Pour l'instant on n'est pas dans la fermeture complète des Champs-Élysées aux voitures mais on travaille avec le Comité des Champs-Élysées", souligne la candidate.

Elle défend des projets de réaménagements des places de la Concorde et de l'Etoile avec "des plantations d'arbres" sur la place de l'Etoile et dans le bas des Champs ainsi qu'une réduction de la Concorde qui deviendra à terme "quasi-piétonne". 

dossier :

Anne Hidalgo

Carole Blanchard