BFMTV

Municipales: Vaison-la-Romaine ou la quête de l'écharpe tricolore "made in France"

La Tour de France d'Hugo Perrier fait escale à Vaison-la-Romaine, mardi 18 mars 2014.

La Tour de France d'Hugo Perrier fait escale à Vaison-la-Romaine, mardi 18 mars 2014. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

LA CAMPAGNE D'HUGO - A quelques jours du premier tour des municipales, Hugo Perrier poursuit son tour de France, pour RMC, pour prendre la température dans différentes villes. Nouvelle escale aujourd'hui à Vaison-la-Romaine.

Aujourd'hui, si je suis à Vaison-la-Romaine, dans le Vaucluse, ce n'est pas pour traiter directement de la campagne. Ce qui me fait m'arrêter ici, ce sont les écharpes tricolores que portent nos élus. La polémique concernant le maillot de l’équipe de France de football, fabriqué en Thaïlande, m'a donné envie de vérifier si ces écharpes étaient, elles, 100% made in France. La réponse est non. Rencontre avec une des dernières sociétés françaises qui fabriquent des écharpes tricolores 100% françaises.

# La rencontre

Patrick Varinard à l'oeuvre. L'ensemble de l'assemblage d'une écharpe tricolore est réalisé à la main.
Patrick Varinard à l'oeuvre. L'ensemble de l'assemblage d'une écharpe tricolore est réalisé à la main. © Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Patrick Varinard est l'un des derniers fabricants d'écharpes 100% made in France. Car aujourd'hui, nombre d'entre elles proviennent du Pakistan. 40% moins chères, elles sont aussi de bien moindre qualité. "Elles se froissent en deux utilisations. Vous devez les jeter à mi-mandat. Contrairement aux nôtres qui peuvent durer 10 ans". Dans sa petite entreprise, Patrick emploie essentiellement des travailleurs handicapés.

# L'anecdote

Certains maires, certainement pris d'une fièvre mégalomaniaque, demandent du sur-mesure. Ils souhaitent que leur écharpe portent un blason particulier ou encore qu'y soit brodé leur nom de famille.

# Le cumul des mandats

Avec la fin du cumul des mandats, Patrick Varinard peut se réjouir. Plus d'élus, ce sont plus d'écharpes en circulation.

# Usurpation

Porter cette écharpe sans y être autorisé peut coûter cher.
Porter cette écharpe sans y être autorisé peut coûter cher. © Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Vous pouvez acheter ce genre d'écharpes. Mais si vous n'y êtes pas autorisé, ne vous avisez surtout pas de les porter. La peine encourue: un an de prison avec sursis et 15.000 d’amende.

>> Découvrez les résultats des municipales à Vaison-la-Romaine en cliquant ici.

>> Suivez Hugo pas à pas avec notre carte:

See full screen

Hugo Perrier (RMC)