BFMTV

Municipales à Paris: Villani "n'a pas tenu parole", regrette Griveaux, qui reste contre son exclusion

Benjamin Griveaux - Image d'illustration

Benjamin Griveaux - Image d'illustration - AFP

Le candidat investi par LaREM pour les municipales à Paris "regrette" le choix de Cédric Villani de présenter une candidature dissidente. "On ne s'improvise pas candidat", tacle-t-il.

Ils seront donc deux en lice pour la mairie de Paris dans les rangs de La République en marche. Au lendemain de l'annonce de candidature de Cédric Villani, Benjamin Griveaux, le candidat officiellement investi était invité à réagir sur RTL. "J'ai un regret, il avait pris l'engagement de soutenir celui ou celle qui sortirait choisi par LaREM pour porter nos couleurs à Paris. Il n'a pas tenu parole, je le regrette", a-t-il déclaré ce jeudi. 

"Il n'est pas candidat En marche puisque le mouvement En marche a un seul candidat et il est devant vous", a-t-il ajouté. 

"On ne s'improvise pas candidat"

Pour autant, Benjamin Griveaux ne souhaite pas l'exclusion du désormais candidat dissident. Officiellement, le candidat investi veut encore croire au ralliement de Cédric Villani durant la campagne. "On ne s'improvise pas candidat à la mairie de Paris en quelques semaines, ça fait des mois que j'y travaille (...). Ma conviction c'est que nous irons rassemblés", insiste-t-il. 

Benjamin Griveaux désigne un seul adversaire: Anne Hidalgo, l'actuelle maire. "J'ai un seul objectif: rassembler le plus largement possible celles et ceux qui ne souhaitent pas qu'Anne Hidalgo fasse un deuxième mandat", ajoute-t-il encore. 

Carole Blanchard