BFMTV

Municipales à Paris: NKM battue dans son arrondissement

Nathalie Kosciusko-Morizet serait battue dans le 14e arrondissemnet, où elle se présente en tant que tête de liste.

Nathalie Kosciusko-Morizet serait battue dans le 14e arrondissemnet, où elle se présente en tant que tête de liste. - -

LE MATCH DES MUNICIPALES - Selon un sondage CSA pour BFMTV, Nathalie Kosciusko-Morizet serait largement devancée dans l'arrondissement où elle se présente comme tête de liste.

Le pari de Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la mairie de Paris et tête de liste dans le 14e arrondissement, est en passe d'être perdu.

Selon un sondage CSA pour BFMTV dévoilé ce mercredi 12 février, la députée UMP perdrait la bataille qui l'oppose à son adversaire socialiste, Carine Petit. Une défaite au premier et au second tour, avec un écart relativement conséquent.

> NKM défaite lors des deux tours

Au premier tour, l'ensemble de la gauche recueillerait environ 54% des votes dans le 14e arrondissement de la capitale. La liste d'union PS-PC-PRG, emmenée par Carine Petit, obtiendrait à elle seule 40% des voix. La liste conduite par NKM, de son côté, récolterait 35% des suffrages. Du côté des outsiders, le Parti de gauche obtiendrait 7,5% des votes, EELV 6,5%, et le FN 6%.

Au second tour, l'issue paraît très favorable pour Carine Petit, qui recueillerait 55% des suffrages, contre 45% pour NKM.

>> Les résultats des municipales précédentes dans le 14ème arrondissement

> L'accès au logement, une priorité

Contrairement à 2008, où elle arrivait en tête des priorités des électeurs, la lutte contre la délinquance n'est pas l'enjeu principal lors de ces élections municipales dans le 14e. Celle-ci ne figure qu'en troisième position, citée par seulement 25% des personnes interrogées. A titre de comparaison, l'accès au logement arrive largement en tête (45%), devant les transports en commun (27%).

> Les enjeux locaux dominent la campagne

On l'aura compris, l'impopularité du gouvernement n'a pas vraiment affecté la cote de la candidate socialiste dans le 14e. Et pour cause: près de deux tiers (62%) des électeurs indiquent qu'ils voteront en fonction de considérations "purement locales". C'est un peu plus que l'ensemble des Parisiens (59%).

En outre, les habitants semblent être mobilisés en vue de l'échéance électorale (62%). En 2008, ils étaient un peu plus de 60% à s'être déplacés pour voter.

|||Sondage exclusif CSA pour BFMTV, LE FIGARO et ORANGE réalisé par téléphone du 10 au 11 février 2014.

Echantillon représentatif de 604 personnes âgées de 18 ans et plus inscrites sur les listes électorales dans le 14e arrondissement de Paris, constitué d'après la méthode des quotas (sexe, âge et profession de la personne interrogée après stratification par quartiers).

Y. D.