BFMTV

Municipales à Châteauroux: le FN ne veut pas "de brebis galeuses"

Florian Philippot, vice-président du Front national pendant une interview de campagne à Forbach le 4 janvier 2014.

Florian Philippot, vice-président du Front national pendant une interview de campagne à Forbach le 4 janvier 2014. - -

Le vice-président du Front national revient sur l'affaire du candidat exclu à Châteauroux après la parution de photos le montrant avec un tatouage nazi. "Nous avons toujours fait le choix de nous débarrasser des brebis galeuses", assure-t-il sur BFMTV.

Alors qu’un candidat aux municipales à Châteauroux a été exclu de la liste du FN vendredi en raison d’une polémique sur une photo l’affichant avec un tatouage nazi, le vice-président du FN Florian Philippot s'est expliqué sur BFMTV: "Nous avons toujours fait le choix de nous débarrasser des brebis galeuses".

Bastien Durocher, 25 ans, a été montré portant sur le bras gauche un tatouage reproduisant fidèlement le blason de la division Charlemagne de la Waffen-SS, qui était composée de volontaires français. Il a ensuite été exclu de la liste FN à Châteauroux.

La décision a été prise en deux ou trois heures pour "ne pas pénaliser la dynamique dans cette ville", a martelé Florian Philippot.

Le PS et l'UMP récompensent leurs brebis galeuses

Florian Philippot a profité de l'occasion pour lancer une pique à l’encontre de la majorité et de l’opposition. "On aimerait que le PS et l’UMP en fassent de même parce que, eux, généralement, valorisent la brebis galeuse, la récompense et la maintiennent", lance-t-il.

Depuis jeudi, des photos circulaient sur des réseaux sociaux, montrant le bras de Bastien Durocher tatoué du blason de la Division SS Charlemagne, comme l'a révélé le quotidien régional la Nouvelle République. Malgré l'assurance d'une erreur de jeunesse, Matthieu Colombier, la tête de liste locale, indique dans un communiqué la décision de retirer le candidat de la liste du Rassemblement bleu Marine pour Châteauroux.

Laure Beaudonnet