BFMTV

Griveaux: la séance photo qui fait sourire et grincer des dents

Si les clichés "cool" du candidat à la mairie de Paris ont inspiré les as du montage, cela n'a pas été du goût de tous du côté de LaREM.

Soigner l'image de son poulain. C'était l'objectif poursuivi par Paul Midy, le directeur de campagne de Benjamin Griveaux, lorsqu'il a publié ce dimanche des clichés "cool" du candidat à la mairie de Paris sur Twitter.

Un "craquage" même, selon les termes de Paul Midy, destiné à casser le cadre crispant des clichés de campagne. Et non une stratégie de communication politique minutieusement préparée, a-t-il assuré à BFM Paris.

Des clichés accompagnés de l'incitatif hashtag #cnotrebenjamin. Il n'en fallait pas plus pour que les as du montage s'adonnent aux détournements les plus inattendus.

Du côté de La République en Marche, le parti du candidat à la mairie de Paris, tout le monde n'a pas goûté l'initiative. Il s'agirait même d'un "cas d'école de ce qu'il ne faut pas faire" selon des communicants qui s'occupent d'élus macronistes. 

Barthélémy Bolo avec Florian Bouhot