BFMTV

Ex-garde du corps de Hollande, Mister Univers n'est plus candidat aux municipales

Alexandre Piel était garde du corps de François Hollande pendant la campagne présidentielle, comme on le voit ici en haut à droite, à Tulle le 6 mai 2012.

Alexandre Piel était garde du corps de François Hollande pendant la campagne présidentielle, comme on le voit ici en haut à droite, à Tulle le 6 mai 2012. - -

Alexandre Piel, 39 ans, un culturiste de la région rouennaise, ex-garde du corps de Hollande devenu récemment Mister Univers 2014, a été placé en garde à vue pour usage de produits dopants.

Les soupçons de dopage peuvent aussi disqualifier de la vie politique. Alexandre Piel, un culturiste de la région rouennaise devenu récemment Mister Univers 2014, a dû retirer sa candidature aux municipales après avoir été placé en garde à vue pour usage de produits dopants, a-t-on appris jeudi.

C'est un dirigeant socialiste, Laurent Bonnaterre, qui brigue la mairie de Caudebec-lès-Elbeuf (Seine-Maritime) et sur la liste duquel figurait le champion, qui a répandu l'information.

"J'ai appris (...) qu' Alexandre Piel, colistier en 17e place de la liste 'Caudebec c'est vous' a été entendu en garde à vue, dans le cadre d'une procédure d'usage de produits dopants", a-t-il indiqué dans un communiqué.

"Je lui ai immédiatement demandé des explications et il m'a présenté à la fois ses excuses et son retrait par écrit de la liste", a-t-il ajouté. "Alexandre Niel a été entendu lundi en garde à vue dans le cadre d'une affaire en cours de produits anabolisants", a-t-on confirmé de source policière.

Garde du corps de Hollande pendant la campagne de 2012

Pendant la campagne présidentielle de 2012, Alexandre Niel était garde du corps de François Hollande. Puis, le 30 novembre dernier, il avait décroché le titre de Mister Univers 2014 à Hambourg dans la catégorie "athlétiques" (moins de 80 kg) après avoir été champion du monde à Chypre-nord en juin, deux titres obtenus dans le cadre de la NAC International. Cette fédération culturiste ne pratique pas les contrôles anti-dopage, contrairement à l'UIBBN, la seule reconnue par l'Etat français.

Bien qu'ayant reçu un bon écho médiatique, les titres d'Alexandre Niel n'avaient pas été salués par la FFMFAC, la seule fédération française culturiste reconnue en France parce qu'elle pratique les contrôles.

Y. D. avec AFP