BFMTV

Elu maire, Razzy Hammadi démissionnera de l'Assemblée

Razzy Hammadi ne sera plus député s'il remporte la victoire aux prochaines municipales.

Razzy Hammadi ne sera plus député s'il remporte la victoire aux prochaines municipales. - -

Le député socialiste a annoncé qu'il démissionnerait de l'Assemblée nationale dès 2014 s'il est élu maire de Montreuil. Une décision qui impliquerait la tenue d'une législative partielle, que le PS voit d'un mauvais oeil.

Fervent défenseur du non-cumul des mandats, Razzy Hammadi a annoncé qu'il démissionnerait de l'Assemblée nationale dès 2014, s'il est élu maire de Montreuil, en Seine-Saint-Denis.

Une décision qui va à l'encontre de la demande de Bruno Le Roux, chef de file du PS au Palais Bourbon, qui a appelé les députés qui seraient élus maires à continuer jusqu'en 2017 pour éviter des législatives partielles. Pour rappel, le PS ne dispose que d'une majorité absolue de trois sièges (292) à lui tout seul.

Jusqu'à présent, parmi les quelque 80 députés socialistes candidats aux municipales, seul Patrick Mennucci a fait savoir qu'il quitterait l'Assemblée dès 2014 s'il était élu maire de Marseille.

Pas de risque pour la gauche à Montreuil

Comme plusieurs de ses collègues, alors qu'elle était initialement favorable au non-cumul dès 2014, la candidate PS à la mairie de Rennes, Nathalie Appéré, a ainsi finalement décidé d'aller jusqu'au bout de son mandat de députée en raison du contexte national défavorable à la majorité.

Mais dans le cas de Montreuil, le risque serait cependant quasi nul pour la gauche dans la mesure où la 7e circonscription de Seine-Saint-Denis lui est acquise (l'UMP avait été absente du second tour en 2012).

"Il y a le souhait de Bruno Le Roux mais j'ai un engagement de longue date en faveur du non-cumul des mandats", a justifié Razzy Hammadi, qui a signé mardi la charte de l'association Anticor, combattant la corruption en politique et qui a fait du non-cumul une des exigences de son texte.

Y. D .avec AFP