BFMTV

À Paris, les Villanistes et les écologistes retardent les discussions avec Hidalgo

Photo d'illustration

Photo d'illustration - Thomas Samson - AFP

Tous les candidats aux municipales à Paris sont dans l'attente d'annonces concernant un éventuel confinement de la ville.

Après le premier tour des municipales qui a donné une large avance à la maire PS sortante Anne Hidalgo à Paris, les partenaires traditionnels écologistes et l'équipe de Cédric Villani retardaient lundi matin les discussions, a appris l'AFP de sources concordantes.

"Nous, on est parti dormir hier (dimanche)", a confié Hélène Bracon, directrice de campagne du candidat écologiste David Belliard, arrivé quatrième avec 11%, score bien en deçà de ses espérances et de celui décroché au niveau national par son camp. "On n'a pas prévu d'aller voir l'équipe d'Anne Hidalgo", ajoutait Mme Bracon, précisant que "ce matin, on va se voir entre nous pour commencer".

Plus tôt, le président de la structure de campagne d'Anne Hidalgo, Jean-Louis Missika, avait indiqué que "la discussion commencerait à 9 heures". Attendus dimanche soir déjà au quartier général de la socialiste, les écologistes ne sont jamais venus.

"Si le gouvernement n'annonce rien" concernant un report du second tour, "nous déposerons nos listes à titre conservatoire lundi après-midi", prévient Jean-Louis Missika.

Pour Villani, un report du 2nd tour serait "justifié"

De son côté, la nuit de discussions de Cédric Villani (arrivé cinquième) avec ses têtes de liste n'aura pas suffi:

"Nous discutons et nous examinons" les solutions, "en interne et avec les autres", a déclaré Cédric Villani, joint par téléphone. Mais "il est clair que je fais partie de celles et ceux qui pensent qu'un report de second tour serait tout à fait justifié", a-t-il ajouté.

Dans un contexte de pandémie de coronavirus, et alors que de nombreuses voix s'élèvent pour demander un report du second tour, le candidat écologiste David Belliard "prendra attache avec Anne Hidalgo, maire de Paris, pour savoir comment on gère la continuité du service public en cas d'un confinement, et d'un entre-deux-tours qui peut durer au moins quatre mois", a déclaré Hélène Bracon.

Selon les estimations dimanche soir, la maire sortante obtenait 29,3% des voix, creusant l'écart avec la LR Rachida Dati (22%), devant la marcheuse Agnès Buzyn (17,3%) et l'écologiste David Belliard (environ 11%). Le dissident et ex-LREM Cédric Villani obtenait lui entre 6 et 8%. 

Ju. M. avec AFP