BFMTV

Législatives: En Marche annonce être en tête à Paris face à Nathalie Kosciusko-Morizet 

Nathalie Kosciusko-Morizet le 06 juin 2017 en compagne d'Alain Juppé à Paris

Nathalie Kosciusko-Morizet le 06 juin 2017 en compagne d'Alain Juppé à Paris - AFP

Le candidat La République en marche a annoncé dimanche soir s'être qualifié au second tour dans la 2e circonscription de Paris, face à Nathalie Kosciusko-Morizet, à l'issue du premier tour de l'élection législative du 11 juin 2017.

Gilles Le Gendre, candidat de La République en marche, a affirmé dans une vidéo publiée sur Twitter être qualifié pour le second tour dans la 2eme circonscription de Paris. Le candidat affronte Nathalie Kosciusko-Morizet où l'ex-ministre de droite est en grande difficulté.

Dans sa vidéo de remerciement, l'ancien journaliste se trouve aux côtés de sa suppléante dans une vidéo et déclare:

"Vous avez décidé de nous qualifier pour le second tour de l'élection législative".

NKM se dit "victime de tirs croisés" 

Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate dans la 2ème circonscription de Paris, députée de l'Essonne et présidente du groupe Les Républicains du Conseil de Paris, et Gilles Le Gendre affrontaient également deux dissidents LR: Henri Guaino et Jean-Pierre Lecoq, le maire du 6e arrondissement. 

A cinq jours du premier tour des législatives, la cheffe de file de la droite parisienne , ne semblait pas optimiste sur ses chances de gagner et assurait même jouer "sa survie politique". La faute à En Marche mais aussi à la droite, pour Nathalie Kosciusko-Morizet qui se dit victime d'un "tir croisé entre des dissidents de droite et un candidat En Marche!". 

J.B