BFMTV

L’UMP Roland Chassain se désiste pour laisser la voie libre au FN

BFMTV

Dans la 16e circonscription des Bouches-du-Rhône, la triangulaire qui devait avoir lieu entre le PS, l’UMP et le FN s’est transformé en duel. L'UMP Roland Chassain, arrivé en 3e position dimanche, se désiste pour faire battre le PS de Michel Vauzelle.

Après le désistement de l'UMP Roland Chassain pour le second tour, le député PS Michel Vauzelle se prépare à un "combat" difficile dans la 16e circonscription des Bouches-du-Rhône. "La semaine va être dure, il va falloir mener un combat de pédagogie pour rassembler l'électorat républicain et éviter un vote désastreux pour l'avenir des Arlésiens", a déclaré à l'AFP le président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca).

Michel Vauzelle, député sortant, a obtenu au premier tour 38,40% des voix, contre 28,98% pour la candidate du Front national Valérie Laupies (28,98%) et 22,62% pour Roland Chassain, maire UMP des Saintes-Marie-de-la-Mer. La candidate du FN espère désormais un report en sa faveur des électeurs de l’UMP et compte mobiliser les abstentionnistes.

Jean-François Copé condamne le désistement de Chassain

Roland Chassain, de son côté, assume sa campagne qu'il a établit sur les mêmes thèmes que le Front national, et il invite la droite à se recomposer. Une initiative condanmée par Jean-François Copé. "Je condamne naturellement la position de M. Chassain, cela va de soi (...). Elle donnera lieu à une (décision) qui reviendra au bureau politique le moment venu", a déclaré le secrétaire général de l'UMP lors d'une conférence de presse à l'issue d'un bureau politique extraordinaire du parti pour arrêter la stratégie en vue du second tour des législatives. Lors de la réunion du bureau politique extraordinaire à l'Assemblée nationale, hier, lundi, l'UMP avait pourtant demandé "formellement à la totalité" des candidats "en situation de se maintenir de le faire".