BFMTV

Martin Schulz: "Je suis optimiste pour le PS" aux Européennes

L'eurodéputé allemand Martin Schulz

L'eurodéputé allemand Martin Schulz - -

Sur BFMTV, Martin Schulz a estimé vendredi soir que le Parti socialiste, qui le soutient pour la présidence de la Commission européenne, va faire "un score meilleur" que celui que lui prédisent les sondages.

"C’est une campagne difficile mais il y a encore 48 heures jusqu’à la fermeture des bureaux de vote, et je suis optimiste pour le Parti socialiste, il fera un score meilleur que celui annoncé par les sondages, a assuré le candidat du PSE à la Commission européenne, Martin Schulz, vendredi sur BFMTV. Regardez l'exemple de Geert Wilders aux Pays-Bas". L'eurodéputé allemand, soutenu ouvertement par le gouvernement français, le Premier ministre Manuel Valls en tête, est aussi revenu sur la tribune publiée par l'ancien chef de l'Etat Nicolas Sarkozy jeudi.

"C’est très surprenant que Nicolas Sarkozy arrive trois jours avant les élections avec des propositions qui sont, même pour les experts, difficiles à comprendre. Je connais Nicolas Sarkozy très bien, vous avez vu la réaction au sein de son propre parti, je crois tout d’abord qu'il doit s’arranger avec son propre camp en France avant de devenir le grand réformateur de l’Europe", a répondu Martin Schulz.

Quant à la convergence franco-allemande dont les ténors de l'UMP ont fait leur envie majeure, comme Nicolas Sarkzy, il s'interroge: "Où reste l’Italie par exemple, un état membre du G8? Où reste la Grande-Bretagne, un état membre du G8? Où reste la Pologne, l’économie la plus dynamique actuellement en Europe? Où restent-ils s’il y a cette coopération sarkozyste entre la France et l’Allemagne seuls? [...] Je suis prêt à discuter de toutes les propositions avec Nicolas Sarkozy mais il faut les concrétiser un peu".

S.A.