BFMTV

À défaut d'un succès aux régionales, les ministres candidats victorieux aux départementales

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin (D) et le ministre des Outre-Mer Sébastien Lecornu, le 23 janvier 2019 à Paris

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin (D) et le ministre des Outre-Mer Sébastien Lecornu, le 23 janvier 2019 à Paris - ludovic MARIN © 2019 AFP

Gérald Darmanin, Sébastien Lecornu, Brigitte Bourguignon et Brigitte Klinkert l'ont emporté au second tour des élections départementales dimanche soir.

Les ministres candidats sont loin d'avoir fait le plein de voix aux régionales, la liste LaREM menée par Laurent Pietraszewski ayant par exemple été éliminée dès le premier tour dans les Hauts-de-France. La majorité présidentielle peut cependant se consoler avec les départementales, où les quatre ministres candidats ont été réélus.

Darmanin réélu dans son fief

Dans le Nord, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin sort victorieux dans son fief de Tourcoing-2, où il l'emporte avec avec près de 65% des voix face à un binôme de gauche.

Dans l'Eure, le ministre des Outre-Mer Sébastien Lecornu est arrivé largement en tête dans son canton de Vernon, avec 81,1% des suffrages, loin devant un binôme Rassemblement national.

Dans le Pas-de-Calais, la ministre déléguée à l'Autonomie Brigitte Bourguignon s'impose dans son canton de Desvres avec près de 66,4% des voix, face à un binôme Rassemblement national.

Enfin, en Alsace, la ministre déléguée à l'Insertion Brigitte Klinkert sort victorieuse à Colmar-2 avec près de 75% des suffrages, largement devant un binôme de gauche. Elle arrive en revanche bonne dernière du second tour des régionales dans le Grand Est, avec 12,17% des voix.

Soirée morose pour LaREM

Pour autant, la soirée de dimanche a été loin d'être éclatante pour La République en marche. Absente au premier tour en Paca, éliminée dans les Hauts-de-France, en Auvergne-Rhône-Alpes ou en Occitanie, la majorité présidentielle a confirmé ses faibles étiages là où elle a pu concourir.

Mais Emmanuel Macron, qui s'est offert un bain de foule dimanche en marge de son vote au Touquet, semble résolu à vite tourner la page de ce scrutin pour se projeter dans la campagne de 2022. Ce lundi, il occupera ainsi le terrain économique en visitant une usine de batteries électriques à Douai (Nord), notamment en compagnie de... Xavier Bertrand.

M.D. avec AFP