BFMTV

Démission de Florence Berthout: Rachida Dati dénonce une "trahison"

Après la démission des Républicains de la chef de file du parti au Conseil de Paris, Rachida Dati juge "pathétique" sa décision qu'elle qualifie de "trahison".

Rachida Dati a eu des mots durs contre la désormais ex-présidente du groupe LRI au Conseil de Paris, ce mardi. Quelques heures après l'annonce de Florence Berthout de quitter Les Républicains, la maire du 7e arrondissement ne décolère pas et s'en prend à son ancienne collègue.

"En 2014, elle s'est roulée par terre pour avoir l'étiquette LR (...) franchement, je trouve ça pathétique", lâche-t-elle au micro de BFM Paris, à l'ouverture d'une session du Conseil de Paris. 

La "trahison" de Florence Berthout

Florence Berthout a justifié sa démission, expliquant ne plus être "en phase" avec la ligne des Républicains et se sentant désormais plus proche de la majorité présidentielle. Une "stratégie perdante-perdante" pour Rachida Dati qui accuse la maire du 5e arrondissement de "trahison".

"En plus elle n'a jamais été approchée par En marche, c'est une anticipation. C'est comme les traîtres, il y a des gens qui trahissent sans qu'on leur demande quoi que ce soit. Je pense que des gens qui trahissent trahiront de nouveau", lâche encore la candidate à la mairie de Paris. 

Florence Berthout n'est pas la seule à avoir claqué la porte des Républicains au Conseil de Paris. La maire du 9e arrondissement Delphine Bürkli est également démissionnaire, plusieurs membres du groupe LRI ont par ailleurs rejoint le groupe 100% Paris de Pierre-Yves Bournazel. 

Carole Blanchard