BFMTV

Déconfinement: Jean Castex présentera lundi le cadre général du plan de l'après-11 mai aux élus

Jean Castex, le président de la nouvelle Agence Nationale du Sport

Jean Castex, le président de la nouvelle Agence Nationale du Sport - AFP

Le "monsieur Déconfinement" du gouvernement va présenter lundi, aux élus, le cadre général du plan qu'il supervise. Le plan lui-même devrait quant à lui être détaillé plus tard, avant la fin du mois d'avril, par Edouard Philippe.

Le haut fonctionnaire Jean Castex, à qui Emmanuel Macron a confié la mission délicate d'encadrer la politique de déconfinement dans la lutte contre la propagation du coronavirus, doit présenter lundi le cadre de son plan aux élus locaux, selon des sources concordantes à BFMTV. 

La présentation se déroulera à 15h lors d'une visio-conférence avec Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales. Parmi les participants, on retrouve également Christophe Castaner, Elisabeth Borne, Jean-Michel Blanquer, Frédérique Vidal, Sébastien Lecornu, Julien Denormandie, Sophie Cluzel, Christelle Dubos, Adrien Taquet, Jean-Baptiste Djebbari et Agnès Pannier-Runacher.

Il s'agit d'une "réunion pour présenter le cadre, pas le détail du plan", a détaillé une source gouvernementale à BFMTV. "Les élus pourront nous faire remonter ce qui leur convient ou au contraire ce qui ne va pas avant que le Premier ministre ne donne le détail. On n'attend pas d'eux un rapport écrit, on poursuit les concertations", a ajouté cette même source.

Entre la relance de l'économie, le retour au travail, les scolaires, et l'approvisionnement en masques et gel hydroalcoolique, les dossiers chauds ne manquent pas. Le plan devrait être détaillé avant la fin du mois d'avril par Edouard Philippe.

Un déconfinement pas total

Le plan de déconfinement "est bâti en étroite concertation avec Matignon", avait-on indiqué du côté du Premier ministre à BFMTV. Jean Castex s'appuiera sur les recommandations des différents ministères, chacun sur leur périmètre, pour dessiner le plan. 

Mais le haut fonctionnaire, ancien secrétaire général adjoint de la présidence de la République sous Nicolas Sarkozy, consulte aussi les élus locaux, pour mettre en place son plan. Il a par exemple reçu une contribution de l'AMF, l'Association des maires de France.

Si la date du 11 mai doit signer le début du déconfinement, comme voulu par Emmanuel Macron, Edouard Philippe a déjà détaillé des éléments de calendrier, en insistant sur le fait qu'à cette date, le déconfinement ne sera pas total. Le chef du gouvernement a insisté sur "trois éléments essentiels" pour enclencher ce processus: la poursuite de l'adoption "des gestes barrières", la généralisation du port de masques "grand public" et le dépistage massif. 

Élisa Bertholomey avec Clément Boutin