BFMTV

Les déplacements internationaux "étudiés" en Conseil de défense ce mercredi

"On ne doit pas pouvoir faire des déplacements internationaux, en tout cas moi je le pense", a affirmé le ministre de l'Intérieur sur BFMTV-RMC ce mercredi.

Pouvoir aller à Madrid mais ne pas pouvoir sortir de son département, c'est la situation burlesque dans laquelle se trouvent actuellement bon nombre de Français. Ce mercredi matin, au micro de BFMTV-RMC, Gérald Darmanin a toutefois indiqué que la situation allait être étudiée ce jour, en Conseil de défense.

"On doit garder des motifs impérieux pour un certain nombre de personnes pour des motifs professionnels. Mais on ne doit pas pouvoir faire des déplacements internationaux, en tout cas moi je le pense", juge le ministre de l'Intérieur, affirmant qu'il va en discuter avec le Premier ministre et le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari.

"Il faut prendre en compte les motifs professionnels, les motifs estudiantins, les motifs impérieux de famille, par exemple pour un défunt ou d'accompagnement d'une famille. Il faut qu'on puisse réglementer les choses pour éviter ces déplacements", a-t-il ajouté.

Actuellement, la seule condition nécessaire pour se rendre en Espagne est d'avoir effectué un test PCR de moins de 72 heures avant l'arrivée sur le territoire, ce qui pousse de nombreux Français à s'y rendre pour leurs vacances.

Esther Paolini Journaliste BFMTV