BFMTV

Covid-19: Le Drian dénonce des accusations "irresponsables" contre le Conseil de défense

Jean-Yves Le Drian le 13 novembre 2020

Jean-Yves Le Drian le 13 novembre 2020 - BFMTV

Le ministre des Affaires étrangères dénonce une "forme de déni" parmi les détracteurs de cette instance, dont Jean-Luc Mélenchon et Ségolène Royal.

Invité ce vendredi matin sur BFMTV-RMC, Jean-Yves Le Drian est revenu sur les critiques de Jean-Luc Mélenchon et Ségolène Royal sur le Conseil de défense, où Emmanuel Macron rend ses principaux arbitrages sur l'épidémie de coronavirus. Ces derniers jours, celui qui a annoncé sa candidature à l'élection présidentielle de 2022, avait remis en cause l'existence et le fonctionnement, de cette instance, un "comité secret" qui "ne rend de compte à personne et n'informe personne des décisions qu'il a pris".

"Je trouve ça stupéfiant et pittoresque, même irresponsable. La responsabilité d’un président de la République, d’un gouvernement, dans cette période de crise, c’est de prendre les bonnes décisions, sous le contrôle du Parlement", a estimé l'homme fort du Quai d'Orsay.

"Une forme de déni"

Dans la suite de son raisonnement, Jean-Yves Le Drian a également affirmé qu'une série de garde-fous avaient existent avant la décision définitive prise par Emmanuel Macron.

"Il faut élaborer la décision, et lorsque le président de la République réunit toutes les semaines un Conseil de défense consacré à la situation sanitaire, il s’entoure des ministres les plus en lien avec la situation des compétences nécessaires. Ensuite il prend des mesures soumises au Conseil des ministres, c’est vrai pour toutes les décisions. Les institutions du pays tiennent, ensuite on va au Parlement, il y a les questions d’actualité toutes les semaines."

Dans un ultime tacle, le ministre souligne que ces accusations sont "surréalistes" et dénonce "une forme de déni" de ses opposants.

https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV