BFMTV

Covid-19: la vaccination va être accélérée dans les 23 départements sous surveillance

Jean Castex a indiqué que 135.000 nouvelles doses seraient allouées "d'ici ce soir dans les départements prioritaires sous surveillance renforcée".

Après vingt départements placés en "surveillance renforcée" la semaine passée, le gouvernement a revu ce chiffre à la hausse: les Hautes-Alpes, l'Aisne et l'Aube ont rejoint les vingt premiers, portant la liste à 23 départements, a annoncé ce jeudi Jean Castex lors de la conférence de presse du gouvernement autour de l'épidémie de Covid-19.

Le Premier ministre a également évoqué une montée en puissance de la campagne de vaccination, avec la réception attendue de 22 millions de doses de vaccins au cours des mois de mars et avril.

Dans cette perspective, Jean Castex a indiqué que dès à présent, il fallait que "toute la chaîne suive pour que ces doses soient utilisées le plus rapidement possible. Cela doit être le cas partout, et plus encore dans les territoires les plus durement touchés par l'épidémie".

"Aussi, ce sont 135.000 nouvelles doses qui seront allouées d'ici ce soir dans les départements prioritaires sous surveillance renforcée. Sur ce total, 10.000 doses seront envoyées dans le Pas-de-Calais", a poursuivi le chef du gouvernement.

Le Pas-de-Calais sera par ailleurs confiné les week-ends en raison de la dynamique épidémique, a annoncé Jean Castex, comme cela avait été décidé précédemment et partiellement dans le Nord et les Alpes-Maritimes.

Clarisse Martin Journaliste BFMTV