BFMTV

Coronavirus: Jean Castex fustige les "râleurs" sur la gestion de la crise sanitaire

Le Premier ministre, Jean Castex

Le Premier ministre, Jean Castex - Guillaume SOUVANT

Le Premier ministre s'exprimait ce mardi pour la première fois face à "l'intergroupe" de députés, composés des élus LaREM, MoDem et Agir Ensemble.

Alors que ce mardi marque la rentrée parlementaire, avec le début de la session extraordinaire à l'Assemblée nationale à 15 heures, Jean Castex a pris la parole ce matin devant "l'intergroupe" parlementaire du Palais-Bourbon, composé des élus de la majorité, La République en marche (LaREM), du MoDem et d'Agir Ensemble. La réunion a eu lieu à l'hôtel de Lassay, la résidence du président de l'Assemblée nationale.

"Il y a encore des râleurs"

Le Premier ministre a prononcé un discours à huis-clos devant les députés et de nombreux ministres, évoquant notamment la crise liée à la pandémie de Covid-19, en plus de la majorité présidentielle et la situation plus large du pays.

"Nous avons pris des dispositions à caractère général, comme le port du masque qui progresse: il y a encore des râleurs. Ce n'est pas parce que c'est la crise Covid que la France n'est pas la France", a tancé le chef du gouvernement

Jean Castex a poursuivi en indiquant la "ligne de conduite", consistant à donner "priorité à la vie, priorité au fonctionnement, sans transiger sur l'application des protocoles sanitaires". Le Premier ministre a souligné qu'il fallait que ce soit "adapté aux territoires, car l'aggravation n'est pas partout la même".

"Maison commune"

Outre la crise sanitaire, Jean Castex a par ailleurs annoncé la tenue d'un "séminaire de travail" le 29 septembre prochain. Cette réunion se tiendra avec l'exécutif et les cadres de la majorité.

Il a également détaillé les objectifs de cet intergroupe:

"L'intergroupe" parlementaire est un "marqueur d'un dépassement cher au président de la République", a déclaré le chef de l'exécutif, selon des propos rapportés par l'Agence France-Presse (AFP).

"La réunion des trois groupes, de l'intergroupe, m'apparaît être un des socles de cette maison commune, appelée de ses voeux par le Président", a encore dit Jean Castex mardi.

Thomas Soulié et Julia Van Aelst avec Clarisse Martin