BFMTV

CAFE POLITIQUE - NKM et Hidalgo, les soeurs d'Estrées

-

- - -

Chaque matin, BFMTV.com sélectionne pour vous le meilleur de l'actualité politique. Au menu ce mercredi: Hidalgo et NKM en égéries de peinture du XVIe siècle, VGE pas invité à l'hommage de Mandela, et Sarkozy à la place de Hollande.

Payer pour un déjeuner avec NKM

Tailler une bavette avec Nathalie Kosciusko-Morizet, ça vous dirait? Et bien, c’est possible. Pour financer sa campagne aux élections municipales, la candidate UMP à la mairie de Paris organise des rencontres payantes autour d’un repas en sa compagnie, révèle Le Point.

L’argent récolté sert ensuite à approvisionner les comptes de ses deux micro-partis, "la France droite" et "NKM Paris 2014". Les donateurs, quant à eux, bénéficient de la déduction fiscale de 66%. Ainsi, la députée de l’Essonne propose à des responsables économiques plusieurs formules. Pour un déjeuner ou un dîner, comptez jusqu’à 3.000 euros, pour un petit déjeuner, misez entre 750 et 1.000 euros. Ça fait cher le pain au chocolat.

NKM et Hidalgo, les sœurs d'Estrées

Une carte de vœux qui risque bien de faire jaser. Amateur d’art, Christophe Girard, le maire du IVe arrondissement de Paris, a décidé de souhaiter de bonnes fêtes aux Parisiens avec la célèbre peinture "Gabrielle d'Estrées et une de ses sœurs". Ce fameux tableau de la fin du XVIe siècle d’un artiste inconnu, et où sont représentées deux jeunes femmes nues dans une baignoire, dont l’une pince le sein de l’autre.

Interrogé par Le Parisien sur le sens de cette carte, Christophe Girard explique qu’il s’agit d’un "hommage à la peinture française", mais "c'est aussi le portrait de deux femmes après des mois de débats sur le mariage pour tous". A trois mois des municipales, difficile de ne pas penser aux deux candidates à la mairie de Paris. Une allégorie que l’élu ne dément pas: "La brune Anne Hidalgo qui pince le sein de la blonde NKM sous les traits de Gabrielle d’Estrées, dont le destin fut contrarié". Pas sûr que NKM en pince pour Hidalgo...

Hommage de Mandela: VGE pas invité

Tout le monde y était sauf lui. Pourtant il l’avait rencontré, Nelson Mandela. Alors pourquoi diable Valéry Giscard d'Estaing n’était-il pas mardi à la cérémonie d’hommage à Soweto? Pour la simple raison qu’il n’était "pas invité", a répondu laconiquement l’ancien président contacté par Le Lab.

Du coup, VGE s'est fendu d'un hommage dans son coin, en faisant part d’un message manuscrit, qui dit ceci: "En hommage ému au Président Nelson Mandela dont le courage et la fermeté dans l'adversité puis la tolérance et la générosité au pouvoir ont fait un exemple pour le monde entier". Et d’assurer qu’il se rendra aussi à l’ambassade "rendre hommage au souvenir de Nelson Mandela, en raison de ses immenses qualités politiques et humaines". Oubli, acte manqué? Du côté de l’Elysée, joint par le site d’Europe 1, on botte en touche.

Sarkozy à la place de Hollande?

Dans la famille sondage, on demande l’élection présidentielle. Ainsi à la question "Des deux personnalités suivantes, laquelle préféreriez-vous comme président de la République?", 46% des sondés ont répondu Nicolas Sarkozy, et 27% seulement François Hollande, selon un sondage Ifop pour le Figaro Magazine publié mercredi.

Autre enseignement de l'étude, 27% des sondés préfèrent que Nicolas Sarkozy soit candidat de l'UMP à la future présidentielle, contre 17% pour Alain Juppé et 10% pour François Fillon.

Passe d'armes entre Montebourg et Niel

Une bataille de chiffres assez tendue a eu lieu mardi sur Twitter entre Arnaud Montebourg et Xavier Niel.

Le ministre du Redressement productif a accusé le patron de Free de détruire des emplois avec le lancement de son offre low cost pour la 4G. Xavier Niel a immédiatemment réagi à renforts de chiffres. "124K emplois directs en 2009, 129K en 2012 + 5K emplois créés grâce à #FreeMobile. Et votre bilan M. le Ministre ? :-)". On guette la réponse.

@xavier75 Toujours plus de destruction d'emplois dans les telecoms grâce au excès low cost de #freeMobile :-(
— Arnaud Montebourg (@montebourg) 10 Décembre 2013

.@montebourg Telecom: 124K emplois directs en 2009, 129K en 2012 + 5K emplois créés grâce à #FreeMobile. Et votre bilan M. le Ministre ? :-)
— Xavier Niel (@Xavier75) 10 Décembre 2013

Mélanie Godey