BFMTV

CAFÉ POLITIQUE - Cahuzac: "J'aurais fait mieux" à Villeneuve-sur-Lot

Jérôme Cauzac a suivi avec intérêt la législative partielle de Villeneuve-sur-Lot.

Jérôme Cauzac a suivi avec intérêt la législative partielle de Villeneuve-sur-Lot. - -

Chaque matin, BFMTV.com sélectionne pour vous le meilleur de l'information politique. Aujourd'hui, des nouvelles de Jérôme Cahuzac, le mea culpa de Marylise Lebranchu, un contre-courant à la droite de la droite et un tweet machiste contre Najat Vallaud-Belkacem.

Jérôme Cahuzac certain qu'il aurait fait mieux

"Je ne suis pas surpris du résultat. Si je m’étais présenté, je pense que j’aurais fait mieux. La gauche serait peut-être au second tour", a confié Jérôme Cahuzac à un proche interrogé par Europe 1. L'ex-ministre, et ancien député-maire de Villeneuve-sur-Lot, a suivi avec intérêt la législative partielle qui devait désigner son successeur et où le PS n'a pas passé le premier tour, laissant place à un duel UMP-FN pour dimanche.

Marylise Lebranchu reconnaît sa "connerie"

La ministre de la Fonction Publique a annoncé mardi sur France Info que les salaires des fonctionnaires resteraient gelés en 2014, deux jours avant l'ouverture de la conférence sociale qui doit réunir syndicats, patronat et gouvernement, déclenchant une vague de contestation. "C'est une connerie, une erreur de communication", aurait reconnu Marylise Lebranchu selon un indiscret du Figaro. "J'ai mis le feu partout. J'apprendrai", aurait-elle ajouté.

Le député ex-UMP néo-PS hué à l'Assemblée nationale

"Libre de ses choix et de ses appartenances." C'est ainsi que Victorin Lurel, ministre de l'Outre-mer a défini le député de Wallis et Futuna, Napole Polutélé, qui s'est fait huer mercredi à l'Assemblée nationale. L'élu s'est d'abord présenté aux législatives sans étiquette mais soutenu par l'UMP avant de finalement rejoindre les rangs de la majorité PS. Scène repérée par Le Nouvel Obs.


Le "traitre" de l'UMP hué à l'Assemblée par LeNouvelObservateur

NVB cible d'un tweet machiste

Vous ne connaissez pas Hugues Foucault? Mercredi après-midi, cet élu local du Parti chrétien-démocrate a déclenché une polémique en live-tweetant les Questions au gouvernement à l'Assemblée nationale. C'est un commentaire sur Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement, qui a mis le feu aux poudres. "#NVB suce son stylo très érotiquement" a d'abord commenté Hugues Foucault, avant de railler les réactions choquées: "Amusant comme la gauchosphère se lâche". Des tweets effacés qu'il a finalement remplacés par des excuses.

Je présente mes plus vives excuses à Mme @najatvb ainsi qu'à tous ceux que j'ai choqué par mon tweet d'une infamie et d'une horreur totale.
— Hugues Foucault (@HuguesFoucault) June 19, 2013

"Contre attaque", à la droite de la droite

Déçus de l'UMP et souhaitant occuper son terrain à côté du FN, Christian Vanneste et d'autres militants de droite ont présenté mercredi leur collectif "Contre attaque". Sur StreetPress.com, Christian Vanneste, ancien député UMP, connu pour ses dérapages homophobes, a fustigé les "salauds" de son ancien parti qui lui ont retiré son investiture. "L’UMP c’est une imposture. Ils prétendent être de droite mais ils sont dans le progressisme ambiant", a poursuivi Mike Borowski, ancien élu UMP.

V.D.