BFMTV

Affaire Ferrand: Rachline dénonce un "deux poids deux mesures" de la Justice

David Rachline

David Rachline - Capture BFMTV

"Deux poids deux mesures": ce jeudi sur notre antenne, l'élu Front national David Rachline a mis en cause la Justice, estimant que le Parquet national financier était plus prompt à traiter les affaires impliquant le Front national que celle, révélée par Le Canard enchaîné, touchant le ministre de la Cohésion des territoires et secrétaire général d'En Marche! Richard Ferrand.

"Le Parquet national financier était beaucoup plus dynamique il y a encore peu de temps", a lancé le maire de Fréjus, dans une allusion à sa réaction rapide dans l'affaire Fillon. "Quelles sont les raisons qui conduisent le PNF à s'intéresser à un dossier plutôt qu'à un autre ?", interroge-t-il. Réclamant la démission de Richard Ferrand, le sénateur du Var a estimé que "cette situation était insupportable quand [Richard Ferrand] donne des leçons toute la journée."

Directeur général des Mutuelles de Bretagne de 1998 à 2012, Richard Ferrand avait loué à sa femme des locaux à Brest pour y loger un centre de soins géré par son entreprise, a révélé mercredi Le Canard. Les lieux ont ensuite été rénovés aux frais des Mutuelles. Six ans après la création de la société immobilière, "la valeur des parts a été multipliée par 3 000".

L.N.