BFMTV

Affaire Epstein: Marlène Schiappa réagit au "recadrage" de Nicole Belloubet

Marlène Schiappa. (Photo d'illustration)

Marlène Schiappa. (Photo d'illustration) - Martin BUREAU / AFP

La ministre de la Justice a estimé que "les poursuites ne sont pas des décisions du gouvernement."

Ce lundi, deux jours après la mort, dans un apparent suicide, du financier américain Jeffrey Epstein accusé d'avoir organisé, pendant plusieurs années, un réseau constitué de dizaines de jeunes filles sous influence, Marlène Schiappa et Adrien Taquet avaient demandé l'ouverture d'une enquête en France.

Plus tard dans la journée, la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes avait été reprise de volée par la ministre de la Justice Nicole Belloubet qui avait estimé que "les poursuites ne sont pas des décisions du gouvernement".

"Le sujet est grave" 

Troisième acte ce matin, lorsque Marlène Schiappa, dans un tweet, a estimé qu'il ne s'agissait ni d'un "désaccord", ni d'un "recadrage" de la part de la Garde des Sceaux. 

"Nicole Belloubet a raison de préciser les principes dont elle est garante et c’est bien notre rôle d’alerter, défendre et protéger les jeunes filles face aux réseaux de prédateurs sexuels", a-t-elle détaillé.

En conclusion, Marlène Schiappa a estimé que le sujet était "grave, ne le perdons pas de vue." 

Hugo Septier