BFMTV

Achats de votes : le maire de Corbeil-Essonnes mis en examen

Jean-Pierre Bechter, en 2010.

Jean-Pierre Bechter, en 2010. - -

Dans l'affaire des achats présumés de votes à Corbeil-Essonnes, le maire UMP de la ville, Jean-Pierre Bechter, proche de Serge Dassault, a été mis en examen avec deux autres personnes.

Le maire UMP de Corbeil-Essonnes Jean-Pierre Bechter a été mis en examen ce vendredi par les juges enquêtant sur les soupçons d'achat de votes dans cette commune de l'Essonne, a indiqué une source judiciaire.

Ce proche de Serge Dassaut avait été mis en garde à vue ce mercredi. Le nom de l'ancien maire et sénateur UMP Serge Dassault apparaît également dans ce dossier.

Deux autres mises en examen

Cristela de Oliveira, adjointe au maire, et Younès Bounouara, présenté comme un relais de l'industriel et sénateur UMP Serge Dassault dans les quartiers sensibles de Corbeil-Essonnes, ont également été mis en examen par les deux juges.

Face à ces accusations d'achats de vote, le sénateur UMP Serge Dassault a régulièrement affirmé qu'il était lui-même à la disposition des juges pour être entendu, en dépit du refus du Sénat de lever son immunité parlementaire, la semaine dernière.

La rédaction