BFMTV

A la découverte du nouvel "Air Sarko"

-

- - -

L’Elysée vient d’acquérir un Airbus A330 pour les déplacements présidentiels. Un long courrier qui sera « aménagé » spécialement pour Nicolas Sarkozy.

Le Président français, Nicolas Sarkozy, aime voyager. Déplacements internationaux, week-ends express, visites de terrain : il est partout. A tel point que l'Elysée vient de commander un Airbus A330 pour les voyages présidentiels. Acheté d'occasion, après avoir appartenu à des compagnies comme Swiss Air ou Air Caraïbes, l'avion présidentiel sera « reconfiguré » : on y trouvera « une zone de travail avec un espace secrétariat, des ordinateurs, des moyens de reproduction et de communication cryptés devraient être installés à bord » selon La Dépêche du Midi.

L'avion présidentiel est en effet la « deuxième maison » des chefs d'Etat français. Les concepteurs des plans de ces avions VIP ne sont pas avares d'anecdotes : « On avait peur que dans l'Airbus A319 actuel, du fait de sa grande taille, Jacques Chirac se brûle le crâne dans la douche avec la lumière au plafond », relate l'un d'entre eux. Dans le nouvel Airbus de Sarkozy, il y aura « une grande table de réunion qui pourra accueillir 12 personnes » et, plus cocasse, « le lit pourrait être de biais ».

Sur RMC, Bruno Dive, éditorialiste à Sud-Ouest, qui suit Nicolas Sarkozy depuis de longues années et vient de publier « Air Sarko, chronique des voyages présidentiels » aux éditions Jacob-Duvernet, a commenté ces informations : « Il a acheté cet Airbus pour avoir un avion long courrier, dont bizarrement il ne dispose pas, car il est obligé de faire des escales quand il va en Chine, en Amérique ou même en Inde. Ça l'agace beaucoup ».

Actuellement, Nicolas Sarkozy voyage dans un A319 Corporate Jet, dans lequel il dispose d'une chambre avec deux grands lits et d'une douche. Bruno Dive raconte la manière dont le Président occupe ses trajets : « Il travaille beaucoup à bord, notamment à l'aller pour maîtriser ses dossiers à son arrivée. Il en profite aussi pour dormir un peu et écouter de la musique, voire chanter avec ses ministres ! »

Et si Nicolas Sarkozy passe autant de temps dans l'avion, c'est parce qu'il aime bien dormir chez lui : « Déjà pendant la campagne électorale ses conseillers avaient du mal à le faire dormir sur place ! »

La rédaction