BFMTV

À Béziers, Robert Ménard veut expulser lui-même une famille de réfugiés

Le message qui accompagne la vidéo relatant l'action de Robert Ménard à Béziers

Le message qui accompagne la vidéo relatant l'action de Robert Ménard à Béziers - Capture d'écran Youtube

Dans une vidéo diffusée par la ville de Béziers, on voit le maire élu avec le soutien du Front national tenter de faire quitter leur logement du quartier de La Devèze entouré de policiers municipaux.

Robert Ménard a encore sévi: vendredi, flanqué d'adjoints et de policiers municipaux, arborant son écharpe tricolore, le maire de Béziers s'est rendu dans le quartier de La Devèze pour expulser lui-même une famille de réfugiés syriens qu'il accuse d'occuper illégalement un logement. Et loin de vouloir le faire en toute discrétion, Robert Ménard, élu en 2014 avec le soutien du Front national, a pris le soin de filmer l'ensemble de la scène puis de publier la vidéo sur le compte Youtube officiel de la ville de Béziers.

Le film est intitulé "Vous n'êtes pas les bienvenus" et le message est traduit dans plusieurs langues. On y voit aussi Robert Ménard prendre l'une des personnes visées par la manche pour le faire quitter son logement. 

-
- © -

Le logement appartient à l'office HLM

L'arrivée de membres d'associations et d'un élu municipal communiste a mis à mal le plan de l'édile. "Il faut un jugement pour expulser une personne, rappelle Aimé Couquet du PCF à La Marseillaise samedi. qui assure qu'aucun avis d'expulsion n'a été émis par la préfecture ou l'office HLM à qui appartient le logement.

Alors que les appels à accueillir des réfugiés se faisaient plus nombreux en France, Robert Ménard avait annoncé qu'il refuserait de scolariser les enfants établis, éventuellement, dans sa ville. La semaine passée, le journal municipal de Béziers avait suscité la polémique en publiant un photomontage laissant penser que les réfugiés vont envahir la ville.

S.A.