BFMTV

Violences lors du contrôle d'une femme en niqab: le procès à nouveau renvoyé

BFMTV

Le procès de deux hommes jugés pour des violences envers des policiers lors du contrôle d'une femme portant le voile intégral en juin à Argenteuil (Val-d'Oise) a été de nouveau renvoyé mardi par le tribunal correctionnel de Pontoise.

Le président a décidé de reporter le procès au 24 juin, en raison d'une confusion du tribunal à propos de l'horaire de l'audience, qui a empêché les avocats des prévenus d'être tous présents. L'affaire avait déjà été renvoyée en septembre, à la demande d'une des parties.

Les deux hommes mis en cause, un père de famille de 37 ans et un jeune homme de 23 ans, habitant Argenteuil, comparaissent pour menaces de mort, violences sur personne dépositaire de l'ordre public et rébellion. Ils encourent une peine de prison ferme.

Les policiers avaient été pris à partie par plusieurs personnes le 11 juin vers 18 heures, dans une rue du centre d'Argenteuil, alors qu'ils souhaitaient contrôler une femme de 25 ans portant le voile intégral.