BFMTV

Violences à l'hôpital de Marseille: un des frères condamné à dix mois ferme

L'hôpital Nord de Marseille

L'hôpital Nord de Marseille - -

L'un des deux hommes, énervé par l'attente aux urgences, avait cassé une porte à coups de poings ce lundi.

Pour avoir blessé deux vigiles et cassé une porte du service des urgences de l'Hôpital Nord de Marseille, deux frères d'une vingtaine d'années ont été condamnés mercredi soir par le tribunal correctionnel de Marseille. L'un a écopé de dix mois de prison ferme l'autre de six mois avec sursis, pour des actes de violences, a-t-on appris jeudi auprès du parquet.

L'un d'eux, déjà condamné dans le passé, a écopé de 10 mois ferme pour violences en récidive commises dans un bâtiment administratif accueillant du public.

L'autre, qui n'était pas connu de la justice, a été condamné à six mois avec sursis, poursuivi en outre pour dégradation d'un bien d'utilité publique.

Deux vigiles blessés

Lundi, les deux hommes s'étaient présentés aux urgences après un accident de la circulation, mais l'un d'eux, ne supportant pas d'attendre, avait cassé une porte à coups de poing. Deux vigiles de l'établissement avaient été blessés dans l'altercation.

La direction de l'hôpital et les deux vigiles ont porté plainte, et les deux frères ont été interpellés mardi par la police. La direction et les personnels des urgences ont exprimé leur exaspération après cet incident, typique de difficultés qu'ils peuvent rencontrer au quotidien.

A LIRE AUSSI

>> Plaintes après des violences répétées à l'hôpital Nord de Marseille

>> Hôpital Nord de Marseille: le personnel sous le choc après des menaces

A.D. avec AFP