BFMTV

Var: trois morts et un blessé dans une fusillade

Un suspect est en fuite et la police judiciaire de Marseille a été saisie.

Trois personnes ont été tuées et une blessée dimanche soir à Ollioules, dans le Var, au cours d'une fusillade dont l'origine était inconnue dans l'immédiat. L'une des personnes décédées est une femme, passagère d'un scooter et victime collatérale, a précisé une source proche du dossier, confirmant l'information initiale donnée par le quotidien régional Var Matin.

Sur Twitter, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a affirmé que "tous les moyens sont mis en oeuvre pour identifier et interpeller les auteurs" de cette fusillade: "Pleine confiance en nos policiers dont je sais, au quotidien, la détermination à éradiquer ces réseaux criminels qui gangrènent nos quartiers", a-t-il ajouté.

Deux jeunes connus des services de police

Ni le nombre de tireurs ni le le type d'armes utilisées n'étaient encore connus dimanche soir. L'enquête sur cette fusillade, qui a eu lieu vers 20h30, a été confiée à la police judiciaire. Selon nos informations, les deux premières victimes sont deux hommes de 29 et 30 ans, qui étaient visés par cette fusillade.

"Ces jeunes qui sont tombés sous les balles sont connus très défavorablement des services de la police municipale", a ainsi assuré dimanche soir à Var-Matin le maire de la commune d'Ollioules, Robert Beneventi. 

Une victime collatérale

La troisième victime, victime collatérale, est âgée de 57 ans et n'habite pas la région, a indiqué une source proche de l'enquête à BFMTV. L’homme qui se trouvait avec elle a été blessé au dos, son pronostic vital est engagé. Une cinquantaine de douilles ont été retrouvées sur place.

Dans un communiqué sur le site Facebook de la commune, Robert Beneventi a par ailleurs adressé toute ses pensées "aux deux victimes innocentes (...) et à leurs familles". 

Les faits se sont déroulés sur la départementale D11 qui traverse cette commune située à l'est de Toulon, près d'une station essence et d'une station de lavage, dans un quartier qui n'est pas connu pour être particulièrement tendu.

"Un endroit passant, plutôt calme"

"L'endroit où le drame s'est déroulé est un endroit passant, plutôt calme, même s'il est positionné pas très loin de quartiers plus difficiles", a expliqué sur BFMTV dimanche soir Cécile Muschotti, députée LaREM du Var. "Ollioules est une ville tranquille, où il fait bon vivre".

"Toulon et sa métropole connaissent malheureusement de plus en plus d'incidents de ce type-là", a déclaré Cécile Muschotti. "Je suis extrêmement inquiète, extrêmement choquée ce soir", a-t-elle continué, parlant de situation "alarmante".

Salomé Vincendon