BFMTV

Valérie Bacot, "vidée mentalement et physiquement", applaudie en sortant libre du tribunal

Après cinq jours de procès, Valérie Bacot a été condamnée à 4 ans de prison dont 3 avec sursis pour l'assassinat de son mari violent, incestueux et proxénète. Ayant déjà effectué un an en détention provisoire, elle est partie libre du tribunal.

Valérie Bacot s'est exprimée en sortant du tribunal au terme de cinq jours de procès. Elle qui était prête à partir en prison ce soir, va finalement pouvoir rentrer chez elle. Elle a été condamnée à 4 ans de prison dont 3 avec sursis pour l'assassinat de son mari violent, incestueux et proxénète.

"Je voudrais remercier la Cour et tout le soutien que j'ai eu de tout le monde. C'est un nouveau combat maintenant pour toutes les autres femmes et toutes les maltraitances", a déclaré Valérie Bacot à l'issue de l'audience, visiblement sonnée.

Elle ne se dit "pas soulagée, mais vidée, vidée mentalement et physiquement". Plus tôt dans la matinée, Valérie Bacot avait fait un malaise à l'énoncé des réquisitions. En sortant du tribunal, elle a été très longuement applaudie.

Jugée pour avoir tué son ex-beau-père qui l'a violée dès l'âge de 12 ans avant de devenir à la fois son mari et son proxénète, elle a été condamnée à une peine qui lui évitait de retourner en prison, puisqu'elle avait déjà effectué un an de détention provisoire.

Marine Langlois