BFMTV

Valence: des "images de propagande jihadiste" trouvées sur l'ordinateur du forcené

Le procureur de Valence a fait part des résultats des perquisitions menées au domicile de l'homme qui a foncé en voiture sur des militaires, vendredi, devant la grande mosquée de Valence. Des images de propagande jihadiste ont notamment été retrouvées dans son ordinateur.

Le procureur de Valence a indiqué ce samedi soir que des "images de propagande jihadiste" ont été trouvées sur l'ordinateur de l'homme ayant foncé en voiture sur des militaires en faction devant la grande mosquée de Valence, dans la Drôme, vendredi après-midi.

Des vidéos consultées en septembre 2015

Ces images ont été trouvées après des perquisitions menées chez cet homme à son domicile de Bron, dans la banlieue lyonnaise. Selon nos informations, ces images, qui ne sont pas des vidéos de Daesh mais des vidéos prêchant l'allégeance à Daesh, ont été consultées en septembre 2015 par le forcené. 

"Ce sont des images qui peuvent être tout à fait trouvées par n'importe qui sur internet", a déclaré le procureur de la République de Valence, Alex Perrin.

Âgé de 29 ans et placé en garde à vue, l'homme, de nationalité française et d'origine tunisienne, "n'a pas contesté la matérialité (des faits) et sa volonté effectivement de renverser les militaires, de les agresser, de les tuer peut-être aussi" lors de sa première audition à l'hôpital dans l'après-midi, selon Alex Perrin. Lors de sa prise en charge vendredi, l'agresseur avait déjà fait part de façon confuse aux secouristes "de sa volonté de se faire tuer par des militaires et de tuer des militaires", au motif que ceux-ci "tuaient les gens", avait précisé plus tôt Alex Perrin, lors d'une conférence de presse.

la rédaction avec AFP