BFMTV
Police-Justice

Un éducateur condamné à deux ans de prison avec sursis pour agressions sexuelles sur douze écolières

Photo d'illustration

Photo d'illustration - LOIC VENANCE / AFP

Un ancien animateur scolaire d'Alfortville a été condamné à deux ans d'emprisonnement avec sursis après avoir agressé sexuellement douze écolières entre septembre 2017 et janvier 2018.

Il a lui-même reconnu avoir eu des gestes "pas du tout adaptés". Vendredi, un animateur périscolaire intervenant dans deux écoles d'Alfortville, dans le Val-de-Marne, a été condamné à deux ans de prison avec sursis, pour avoir agressé sexuellement douze écolières.

Les faits se sont déroulés entre septembre 2017 et fin janvier 2018, rappelle Sud Ouest. Après plusieurs signalements des parents, les directions des deux établissements concernés avaient alerté l'Éducation nationale. 

"Pulsions sexuelles"

Devant le tribunal, le trentenaire a reconnu avoir caressé le ventre, les cuisses et le dos des fillettes, pour "leur apporter du réconfort". Lors de sa garde à vue, l'homme avait néanmoins admis "des pulsions sexuelles", avant de revenir sur ses propos devant le tribunal. 

Les fillettes âgées de 8 à 12 ans au moment des faits, ont décrit pendant leurs auditions des caresses "qui descendaient jusqu’aux fesses" ou qui "effleuraient leur sexe". Des gestes niés par l'animateur. Les experts ont jugé crédibles les témoignages des enfants. 

"J’ai dérogé à ma mission d’éducateur, ces gestes n’étaient pas du tout adaptés, j’en ai bien conscience", a regretté l'animateur, désormais inscrit au fichier des délinquants sexuels. 

L.N.