BFMTV

Tuerie de Chevaline: des "preuves insuffisantes" pour inculper le frère

BFMTV

Peu d'avancées dans l'enquête sur le quadruple meurtre de Chevaline, survenu en septembre 2012. La police britannique a indiqué mercredi que "les preuves étaient insuffisantes" pour poursuivre le frère de l'une des victimes, Zaïd al-Hili.

"L'homme de 54 ans habitant Chessington (au sud-ouest de Londres) avait été arreté le 24 juin 2013, soupçonné de complot pour commettre un meurtre et a été interrogé dans le cadre de l'enquête en cours", ont annoncé les autorités britanniques.

Le contrôle judiciaire auquel l'homme était soumis a aussi été levé. La police "n'envisage pas d'actions supplémentaires pour le moment", a-t-elle indiqué dans un communiqué, ce mercredi 15 janvier.

Zaïd al-Hili est le frère de Saad al-Hili, tué à Chevaline, dans les Alpes françaises, avec sa femme et sa belle-mère. Les trois victimes avaient été trouvées dans leur voiture, sur un parking. Une quatrième victime, un cycliste français, avait aussi été retrouvé mort à proximité.

A.D. avec AFP